Mondial de hand: Allemands et Danois parfaitement lancés

Mondial de hand: Allemands et Danois parfaitement lancés
Taille du texte Aa Aa

Les Allemands et Danois, qui organisent ensemble le Championnat du monde de hand, ont parfaitement lancé leur compétition en s'imposant respectivement contre une équipe de Corée unifiée 30 à 19 à Berlin, et le Chili 39 à 16 à Copenhague, jeudi.

Les deux pays hôtes de ce Mondial-2019 font partie des favoris pour le sacre planétaire, au même titre que le tenant du titre, la France, ou le champion d'Europe, l'Espagne.

A Berlin, pour la première fois une équipe de Corée unifiée, avec quatre Nord-Coréens et seize Sud-Coréens, a été alignée à un Mondial de hand, sous les yeux du président du Comité international olympique (CIO), l'Allemand Thomas Bach, et du président allemand Frank-Walter Steinmeier.

Le premier but de la rencontre a été inscrit par le Coréen Jung Su-young, et l'Allemagne a été accrochée pendant un quart d'heure (8-6, 15e) avant de s'échapper notamment grâce à son gardien Andreas Wolff (15 arrêts) et à son capitaine et ailier gauche Uwe Gensheimer (sept buts).

Les Allemands poursuivront leur tournoi samedi contre le Brésil. Ils sont placés dans un groupe relevé en compagnie des Français, qu'ils affronteront mardi.

En soirée, les Danois ont corrigé les Chiliens 39 à 16, pour une entrée en matière très facile. Les champions olympiques se trouvent dans une poule plus abordable, avec la Norvège, vice-championne du monde, pour principale rivale.

Les trois premiers de chaque groupe sont qualifiés pour la seconde phase de poule.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.