DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Trophée Jules Verne: Yann Guichard annonce un départ mardi

Trophée Jules Verne: Yann Guichard  annonce un départ mardi
Taille du texte Aa Aa

Le navigateur Yann Guichard compte s'élancer mardi de Brest à bord de son trimaran géant Spindrift 2 en quête du record du tour du monde en équipage, lors du Trophée Jules Verne, a annoncé lundi son équipe.

"Après deux mois et demi de stand-by, Spindrift 2 se prépare pour une nouvelle tentative sur le Trophée Jules Verne", indique l'équipe dans un communiqué.

Le trimaran noir et or et ses douze membres d'équipage comptent quitter les pontons du port du château mardi après-midi pour un passage de ligne, au large d'Ouessant, entre minuit et trois heures du matin.

"On est en stand-by depuis le 5 novembre et il n'y a eu aucune opportunité de partir pour le tour du monde: je n'ai jamais vu un hiver comme celui-là!", regrette Yann Guichard dans le communiqué.

L'équipage projette un passage de l'Equateur après cinq jours de mer et un franchissement de la longitude du cap de Bonne-Espérance en moins de douze jours.

"Sur le papier, le trimaran a au moins le potentiel du multicoque de Joyon, voire plus dans certaines conditions", note le navigateur français.

Depuis le 26 janvier 2017, le Trophée Jules Verne est détenu par Francis Joyon (Idec Sport) avec un temps de 40 jours 23 heures et 30 minutes.

Yann Guichard a sélectionné onze équipiers pour cette tentative, dont Christophe Espagnon, François Morvan, Xavier Revil, Jacques Guichard et Erwan Israël.

Ce n'est pas la première fois que le marin prend le départ de Brest pour tenter de remporter le Trophée Jules Verne.

Il y a un an, il avait dû renoncer à la tentative après avoir démâté avant même d'avoir franchi la ligne de départ. C'était le 15 janvier 2018. Quelques jours plus tôt, le 8 janvier, il n'avait pas pu franchir la ligne de départ, faute de vents.

Le navigateur a cependant déjà fait le tour du monde en quête du Trophée Jules Verne avec son maxi-trimaran, mis à l'eau en août 2008 sous le nom de Banque Populaire V et devenu Spindrift en juin 2013. C'était en novembre 2015, lorsqu'il s'était élancé avec 13 membres d'équipage dont sa compagne, la Suissesse Dona Bertarelli, à la tête de l'écurie Spindrift racing.

Il avait échoué en bouclant sa circumnavigation le 8 janvier 2016 en 47 j 10 h, soit 2 jours de plus que le record de l'époque de 45 j 13 h 42 min, établi par le Français Loïck Peyron sur ce même Banque Populaire V le 6 janvier 2012.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.