DERNIERE MINUTE

Après un vote sanction, Theresa May affronte une motion de censure

Après un vote sanction, Theresa May affronte une motion de censure
Taille du texte Aa Aa

Au Royaume-Uni, le 10 Downing street sous pression, au lendemain du rejet de l'accord sur le Brexit par la chambre des communes.

Theresa May doit faire face à une motion de censure, soumise aujourd'hui aux députés. Mais la première ministre britannique se dit confiante sur l'issue de ce vote, et compte "déterminer les prochaines étapes de la consultation" sur la sortie de l'Union.

"L'exercice consiste, comme je l'ai dit hier soir, à écouter les points de vue du parlement," a déclaré Theresa May, "à vouloir comprendre le point de vue des parlementaires, afin que nous puissions identifier ce qui pourrait mobiliser le soutien de ce parlement et donner suite au référendum. Et ce que veut faire le gouvernement, c'est d'abord garantir que l'on tiendra compte du résultat du référendum, à savoir quitter l'Union européenne".

Cette motion de censure a été déposée par le chef de l'opposition, Jeremy Corbyn. Le leader travailliste plaide en faveur de nouvelles élections, qui restent selon lui "la" solution pour sortir de l'impasse.

"Ce gouvernement a déçu notre pays", lance Jeremy Corbyn_. "Il ne peut pas gouverner, ni obtenir le soutien de la majorité des gens, qui sont confrontés à la question cruciale, aujourd'hui, du Brexit. Il a encore échoué et a perdu le vote hier soir. N'est-il pas vrai, Monsieur le Président [de la chambre des Communes] , que n'importe quel autre Premier ministre ayant précédé [Theresa May] aurait démissionné face à une défaite d'une telle ampleur ?"._

Theresa May estime que de nouvelles élections seraient "la pire des solutions". La cheffe du gouvernement britannique indique que si le dialogue avec l'opposition s'avère constructif, elle transmettrait des propositions auprès de Bruxelles.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.