NBA: Griffin mis à l'amende pour avoir insulté un arbitre

NBA: Griffin mis à l'amende pour avoir insulté un arbitre
Par AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2024 - Agence France-Presse.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2024 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.

L'intérieur de Détroit, Blake Griffin, a écopé jeudi d'une amende de 15.000 dollars (13.175 EUR) pour avoir insulté un arbitre lors de la défaite de son équipe (100-94) face à Utah lundi.

"Blake Griffin a reçu une amende de 15.000 dollars après avoir insulté un officiel du match", a indiqué la Ligue nord-américaine de basket-ball (NBA).

"L'incident a eu lieu à la fin du match", a indiqué la NBA, sans donner plus de précisions.

Durant cette rencontre, l'ancien joueur des Clippers a marqué 19 points et a été dominé par Rudy Gobert (18 pts, 25 rbds) et Donovan Mitchell (28 pts).

Les Pistons ont perdu cinq de leurs sept derniers matches et sont 9e de la conférence Est avec 19 victoires et 24 défaites.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

NBA : le "king" LeBron James devient le meilleur marqueur de l'histoire du basketball américain

Super Bowl LVI : que le spectacle commence

Zlatan Ibrahimović et les Los Angeles Galaxy, c'est fini