DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Open d'Australie: Raonic plus décisif que Wawrinka

Open d'Australie: Raonic plus décisif que Wawrinka
Taille du texte Aa Aa

Le bras de fer entre le Canadien Milos Raonic (17e mondial) et le Suisse Stan Wawrinka (59e) a basculé en faveur du premier, jeudi au 2e tour de l'Open d'Australie, au terme d'un match qui s'est joué en quatre heures, quatre sets et quatre jeux décisifs 6-7 (4/7), 7-6 (8/6), 7-6 (13/11), 7-6 (7/5).

Au 3e tour, Raonic sera opposé au Français Pierre-Hugues Herbert (55e) qui a écarté le Sud-Coréen Hyeon Chung (25e) 6-2, 1-6, 6-2, 6-4.

En piste sur deux des principaux courts du Melbourne Park en même temps, Herbert et Raonic ont vu leur match interrompu une trentaine de minutes par la pluie, le temps d'en fermer les toits.

Le Canadien y a trouvé son compte. "Je suis un peu meilleur en indoor normalement. Donc merci à la pluie !", a-t-il plaisanté, lui qui a frappé 39 aces jeudi.

Wawrinka, triple lauréat en Grand Chelem (Open d'Australie 2014, Roland-Garros 2015 et US Open 2016), et ancien N.3 mondial, tente de retrouver son meilleur niveau après une double opération du genou gauche à l'été 2017.

Il a eu trois balles de set dans le tie break de la troisième manche, mais n'a pas su saisir sa chance. Et dans la 4e, il a su prendre le service de Raonic pour se détacher 5-2, mais a laissé le Canadien revenir et finalement s'imposer.

Au contraire de son prochain adversaire, Herbert a regretté la fermeture du toit mais s'est bien repris après la perte du deuxième set. "Je me sentais tellement bien sans le toit", a-t-il expliqué.

Chung (22 ans) était devenu il y a un an le premier joueur de son pays à atteindre le dernier carré en Grand Chelem.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.