DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Dimanche des Bleus: Dembélé et Payet sortent blessés

Dimanche des Bleus: Dembélé et Payet sortent blessés
Taille du texte Aa Aa

Très bon dans le jeu avant de sortir sur blessure, l'ailier français Ousmane Dembélé a connu une soirée contrastée avec le Barça dimanche lors de la victoire contre Leganes (3-1), alors que Dimitri Payet, touché au genou, n'a pas eu le temps de se montrer avec Marseille.

Deux étoiles

Très en jambes ces temps-ci avec déjà deux buts inscrits jeudi en Coupe du Roi contre Levante, l'ailier du FC Barcelone, Ousmane Dembélé, s'est signalé rapidement pour poser de gros problèmes à la défense de Leganés. Très remuant, il a ouvert le score du plat du pied sur un centre de Jordi Alba, son 8e but de la saison en Liga. Il a encore placé une bonne frappe en début de seconde période avant de se faire mal tout seul en tombant sur sa cheville gauche. Resté allongé un moment au sol, il est finalement sorti debout en marchant, mais en boitant bas, remplacé par Malcom à la 69e minute de jeu. Il souffre d'une entorse, a ensuite précisé le Barça.

Nabil Fekir : le capitaine lyonnais a livré une très bonne performance lors du derby à Saint-Etienne. Il a cherché sans cesse à mettre son équipe dans le bon sens. Il avait manqué un penalty contre Strasbourg en coupe de la Ligue (élimination 2-1) mais il a transformé celui contre Saint-Etienne pour égaliser (1-1) à la 64e minute. Il s'est en outre créé plusieurs situations dangereuses, en première période sur un tir arrêté par Ruffier (34), mais aussi sur une tête détournée par le gardien stéphanois alors qu'il était à la lutte avec Perrin. Ruffier a aussi repoussé un dernier tir de Fekir à la 86e minute.

Une étoile

Steve Mandanda: auteur d'une prestation solide, même si les offensives de Caen n'étaient pas très tranchantes, il a grandement contribué au succès marseillais. Après s'être remis d'une charge virulente d'Enzo Crivelli dès la 8e, il a bien boxé une tentative en angle fermé de Fajr et capté la frappe dans la foulée de Diomandé (33). Il a ensuite été bien placé sur une reprise de Ninga (45) et un tir en pivot de Tchokounté (45+3), avant de sortir judicieusement dans les pieds de Crivelli en seconde période.

Florian Thauvin: Très en jambes, il a - mais ce n'est pas très nouveau - été le Marseillais le plus en vue offensivement, même s'il n'a pas toujours eu le bon geste dans la dernière passe ou au moment de conclure, à l'image de son énorme occasion de la 87e, même s'il y avait peut-être une petite faute sur lui.

Tanguy Ndombélé : en difficulté dans l'entrejeu en première période pour mettre du rythme, il a su monter son niveau en seconde période dominée assez largement par l'OL lors du derby à Saint-Etienne.

Ferland Mendy : assez décevant dans son couloir gauche dans une défense lyonnaise à quatre, il a rarement fait les bons choix, notamment en première période.

Hugo Lloris : le gardien et capitaine de Tottenham a fait le travail contre Fulham (2-1). S’il n'a rien pu faire sur le but contre son camp de Fernando Llorente, il s'est ensuite montré autoritaire dans ses sorties, que ce soit dans les airs ou dans les pieds des "Cottagers", notamment face à Babel.

Pas d'étoile

Dimitri Payet: titulaire dans l'axe de l'OM, il n'a pas eu le temps de briller. Touché dans un duel avec le défenseur caennais Paul Baysse, il est sorti après moins de 25 minutes de jeu, touché à un genou, selon Rudi Garcia.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.