DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Open d'Australie: Nishikori remonte deux sets contre Carreno Busta et va en quarts

Open d'Australie: Nishikori remonte deux sets contre Carreno Busta et va en quarts
Taille du texte Aa Aa

Le Japonais Kei Nishikori, 8e joueur mondial, mené 2 sets à 0, a dû batailler durant plus de cinq heures pour battre l'Espagnol Pablo Carreno Busta (23e) 6-7 (8/10), 4-6, 7-6 (7/4), 6-4, 7-6 (10/8) dans un 8e de finale épique lundi à l'Open d'Australie.

L'endurance de Nishikori a été mise à rude épreuve depuis le début de la quinzaine puisque c'est sa troisième victoire en cinq manches.

Carreno Busta a lui quitté le terrain très en colère, victime selon lui d'une grosse faute d'arbitrage dans le super tie-break, alors qu'il menait 8-5. Il n'a plus inscrit le moindre point ensuite et a quitté le court en vociférant, non sans avoir jeté son sac de raquettes de rage en quittant sa chaise.

La rencontre a duré 5 heures et 5 minutes, sachant que le Japonais avait déjà passé 8 heures et 42 minutes sur le court avant cette rencontre.

"Je ne sais pas quoi dire, match très dur, mais très beau match aujourd'hui", a déclaré Nishikori à sa sortie du court. "Mais j'ai l'impression que ce n'est pas assez", a-t-il plaisanté à propos de ses 13 heures et 47 minutes de jeu depuis le début du tournoi.

"Ce n'est pas facile bien sûr. Aujourd'hui c'était le plus long match que j'ai joué cette semaine. Je vais essayer de bien récupérer demain pour être frais en vue du prochain match", a-t-il ajouté.

Au prochain tour, Nishikori, qui atteint ce stade des quarts de finale pour la quatrième fois à Melbourne, affrontera le vainqueur du match entre Novak Djokovic (N.1) et Daniil Medvedev (N.15).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.