DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Open d'Australie: Svitolina en quarts comme en 2018

Open d'Australie: Svitolina en quarts comme en 2018
Taille du texte Aa Aa

L'Ukrainienne Elina Svitolina, N.7 mondiale, s'est qualifiée pour les quarts de finale de l'Open d'Australie aux dépens de l'Américaine Madison Keys (17e) en trois sets (6-2, 1-6, 6-1), lundi à Melbourne.

Elle y affrontera la Japonaise Naomi Osaka (N.4), tombeuse de la Lettonne Anastasija Sevastova (12e), pour une place dans le dernier carré.

A 24 ans, Svitolina n'a encore jamais dépassé les quarts de finale en Grand Chelem. Elle va jouer à Melbourne son quatrième, après ceux à Roland-Garros en 2015 et 2017, et celui déjà à l'Open d'Australie la saison dernière. La différence, c'est que depuis, l'Ukrainienne s'est offert le trophée le plus prestigieux de sa carrière au Masters de fin d'année, en novembre dernier à Singapour.

"Ca m'a donné énormément de confiance et je ne pense plus à ce qui s'est passé avant. Je ne regarde que vers l'avant, j'attends le prochain défi. Cette semaine à Singapour a montré que je pouvais être présente et gagner dès matchs difficiles, des gros matchs", a expliqué Svitolina.

Face à Keys, elle s'est envolée dans le troisième set après avoir fini par remporter, à 1-1, un jeu âprement disputé et long de plus d'une quinzaine de minutes.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.