DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Open d'Australie: Pouille à l'épreuve de Raonic en quarts

Open d'Australie: Pouille à l'épreuve de Raonic en quarts
Taille du texte Aa Aa

Lucas Pouille, 31e mondial, dernier joueur français engagé à l'Open d'Australie, aura pour la première fois les honneurs de la Rod Laver Arena, où il sera opposé à Milos Raonic (17e) en quarts de finale, mercredi à Melbourne.

Les statistiques ne plaident pas en faveur de Pouille qui a, avant son premier quart à Melbourne, toujours perdu (3 fois) contre le grand serveur canadien.

En cas de victoire, ce serait sa première demi-finale en Grand Chelem pour son troisième quart dans un Majeur (Wimbledon et l'US Open en 2016).

Le dernier quart de finale mettra ensuite aux prises le N.1 mondial, le Serbe Novak Djokovic, sextuple vainqueur de l'épreuve (2008, 2011, 2012, 2013, 2015, 2016) au Japonais Kei Nishikori (9e).

La journée commencera par le quart féminin entre la Japonaise Naomi Osaka (4e mondiale), qui avait remporté à la surprise générale le précédent tournoi du Grand Chelem, l'US Open, à l'Ukrainienne Elina Svitolina (7e).

Serena Williams (16e), qui cherche à égaler le record absolu de titres dans les tournois du Grand Chelem, détenu avec 24 levées par l'Australienne Margaret Court, rencontrera la Tchèque Karolina Pliskova (8e).

Progamme de la 10e journée de l'Open d'Australie (début des matches à 11h00 locales, 01h00 françaises):

Rod Laver Arena:

. 01h00:

Naomi Osaka (JPN/tête de série N.4) - Elina Svitolina (UKR/N.6)

. Pas avant 03h00:

Serena Williams (USA/N.16) - Karolina Pliskova (CZE/N.7)

Milos Raonic (CAN/N.16) - Luca Pouille (FRA/N.28)

. 09h30:

Novak Djokovic (SRB/N.1) - Kei Nishikori (JPN/N.8)

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.