DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Top 14: Yato a pris du poids à Clermont

Top 14: Yato a pris du poids à Clermont
Taille du texte Aa Aa

"Je préfère l'avoir avec nous que contre nous", "c'est un extra-terrestre": un peu plus de cinq ans après son arrivée en Auvergne, le puissant troisième ligne fidjien Peceli Yato a gagné cette saison kilos et constance pour s'affirmer comme le "facteur X" de Clermont.

Le Perpignanais David Mélé fin décembre, le Rochelais Arthur Retière une semaine plus tard, quelques Français en novembre... A la liste, déjà longue, des joueurs éparpillés par Yato comme de vulgaires quilles ces derniers mois, pourraient s'ajouter quelques Castrais, adversaires samedi en championnat de l'ASM.

Yato marche sur l'eau et ses adversaires, aidé par un physique a faire pâlir d'envie ou de peur ses propres coéquipiers, qui le surnomment "l'animal", comme l'ailier Rémy Grosso: "Même nous il nous impressionne. Il suffit de le voir dans le vestiaire, physiquement il n'est pas normal."

Ou du moins dans la norme supérieure pour un troisième ligne, du haut de son mètre 96 et fort de ses 120 kilos, après avoir gagné du poids depuis cet été pour dépanner au poste de N.8. "Avant, j'étais vraiment maigre, mais maintenant, je mange beaucoup!" a-t-il lancé en souriant jeudi, déclenchant les rires de la presse.

Il souhaite cependant s'arrêter là, "car sinon je vais jouer 4 ou 5!" Clermont est en effet plutôt bien pourvu en deuxième ligne, et surtout Yato paraît beaucoup plus précieux un cran plus bas, par son activité, à faire le lien entre arrière et avants.

"J'aime bien prendre les espaces et parfois jouer avec les trois-quarts derrière. J'aime bien attaquer avec le ballon" a-t-il reconnu. Mais aussi "le combat, un peu", ce qui l'a poussé en partie, vers "17-18 ans", à quitter un éphémère poste d'ailier pour "aller devant".

Où ses qualités physiques, alliage de puissance et de vitesse, couplées à une excellente technique individuelle comme tous les Fidjiens, font des ravages depuis son éclosion en équipe première de Clermont il y a quelques saisons.

- 'Registres obscurs' -

"Le dinosaure? C'est un extra-terrestre. Un mec hors normes, très puissant, capable d'aller à 37 km/h, de mettre des crochets, des raffuts, de te détruire sur un plaquage, et des +offloads+ (passes après contact, NDLR) comme tous les Fidjiens. Je suis content de ne pas jouer contre lui" a résumé le centre Wesley Fofana.

Mais le diamant brut, arrivé en 2013 en provenance de l'Académie de Nadroga, avec qui l'ASM a noué un partenariat, avait besoin d'être poli. De gagner en régularité et d'ajouter d'autres cordes à son arc.

C'est le cas depuis le début de saison, l'âge aidant -- il vient de fêter ses 26 ans. "Il prend un peu d'expérience forcément, enchaîne les matches de très haut niveau. Il est beaucoup plus régulier qu'avant" a souligné Fofana.

Le directeur sportif auvergnat Franck Azéma développe: "Il a beaucoup d'abattage. Quand il porte le ballon... Mais ce qui fait plaisir aussi, c'est de le voir prendre un peu plus d'assurance dans son jeu et d'être consistant pendant 80 minutes, en attaque et en défense. Et pas seulement avec le ballon. Il est capable aujourd'hui de travailler plus dans les registres obscurs."

Moins quand, comme actuellement, le thermomètre descend en Auvergne: "La neige, ça caille quand il faut s'entraîner. C'est ce que je n'aime pas avant tout à Clermont. Même si ça va mieux, la première année j'avais mal partout." Comme ses adversaires.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.