Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Hand: le Danemark remporte son premier titre mondial

Hand: le Danemark remporte son premier titre mondial
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Le Danemark a remporté son premier titre mondial de handball en écrasant la Norvège 31 à 22, dimanche devant son public à Herning, concluant magistralement un tournoi dominé de la tête et des épaules.

Les Danois ont gagné leurs dix matches avec jamais moins de trois buts d'écart. Leur victoire la plus marquante restera celle contre la France, double tenante du titre, en demi-finale, 38 à 30.

On a assisté pendant ce Mondial à la deuxième étape de la passation de pouvoir entre le Danemark et la France, deux ans et demi après la victoire des Scandinaves en finale des Jeux de Rio.

Déjà champions d'Europe en 2008 et 2012, les Danois ont maintenant les trois titres majeurs à leur palmarès. Ils seront les grands favoris pour l'or aux Jeux de Tokyo, pour lesquels ils sont les premiers qualifiés (après l'organisateur) grâce à ce titre mondial.

Le grand homme de la finale, et du tournoi, a été l'arrière Mikkel Hansen. Le joueur du Paris SG, âgé de 31 ans, a écœuré les gardiens norvégiens avec son fantastique coup de poignet en marquant à sept reprises (dont deux sur penalty). L'homme au bandeau dans les cheveux a été le meilleur buteur du tournoi avec 72 buts.

En finale, les Norvégiens n'ont pas existé. Après un quart d'heure, le Danemark avait déjà quatre buts d'avance (10-6) puis sept à la pause. Le cavalier seul s'est poursuivi au retour des vestiaires, les Danois naviguant avec une dizaine de buts d’avance (11 au maximum).

L'arrière de Flensbourg Rasmus Lauge, un autre élément-clef de cette équipe dont les membres jouent pour la plupart dans les grands clubs de la Ligue des champions, a ajouté 4 buts, portant son total à 44 unités dans le tournoi. Le gardien Niklas Landin a réussi 12 arrêts.

Pour la Norvège, c'est un deuxième échec d'affilée en finale après celui de 2017 en France, déjà devant le pays organisateur. Mais cette équipe, qui longtemps n'a pas soutenu la comparaison avec ses voisines scandinaves, la Suède et le Danemark, voire l'Islande, a confirmé ses progrès. Elle ne s'est incliné que contre les Danois, à deux reprises. Mais en finale, sa star Sander Sagosen, un autre joueur du PSG, a été muselée (3 buts en 9 tirs).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.