DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Lyon: pour Aulas, avec le PSG "le fair-play financier est bafoué"

Lyon: pour Aulas, avec le PSG "le fair-play financier est bafoué"
Taille du texte Aa Aa

Lyon-Paris SG, c'est dimanche soir mais Jean-Michel Aulas a déjà lancé le match vendredi: "Le PSG, c'est 700 à 800 millions d'euros de budget", "le fair-play financier est bafoué", "Je suis contre le financement d'Etat (Qatar, ndlr) qui attribue un titre de champion"...

"Je suis contre le financement d'Etat (le Qatar, ndlr) qui attribue un titre de champion, qui qualifie automatiquement le PSG pour la Ligue des Champions et qui donc, ne donne plus qu'un accès direct aux autres clubs français", a taclé le boss de l'OL dans un entretien accordé au quotidien Le Progrès.

JMA a une nouvelle fois fustigé "le modèle dégagé par le PSG".

"Le PSG, c'est 700 à 800 millions d'euros de budget. On ne va pas dire que l'on est le pays uniquement des gilets jaunes mais un peu de décence devrait être ressentie par les instances et les politiques. Mais puisqu'avec la DNCG (gendarme financier du foot français, ndlr) tout est permis et que le fair-play financier est bafoué..." a-t-il encore vitupéré.

M. Aulas a par ailleurs estimé que ne pas terminer 2e de la Ligue 1 "serait un échec car c'est l'objectif". "Cette année, nous avons une belle équipe de Lille (2e) devant nous mais nous la recevons et nous règlerons ça", a-t-il conclu.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.