Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Ski: Mikaela Shiffrin règne avec partage sur Maribor

Ski: Mikaela Shiffrin règne avec partage sur Maribor
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

L’Américaine Mikaela Shiffrin écrase la Coupe du monde de ski alpin et n’a pas l’habitude de partager. Elle a dû s’y résoudre vendredi sur le géant de Maribor (Slovénie) où sa principale rivale, la Slovaque Petra Vlhova l’accompagne sur la plus haute marche du podium.

Un podium que la Française Tessa Worley, 3e de la première manche, semblait avoir au bout des spatules lorsqu’une grosse faute à mi-parcours de la 2e manche l’a privée de sa vitesse et condamnée à la 9e place, réalisant une très mauvaise opération au classement du globe de la spécialité.

“J‘étais bien dans le rythme, il fallait que je prenne des risques pour gagner. Mon erreur ce n’est pas grand chose c’est ça qui est le plus rageant. J’essayais d’avoir un ski agressif pour jouer la gagne, elles étaient prenables” (Shiffrin et Vlhova), a expliqué Worley après la course.

Alors que la lutte était encore très serrée avant la course (45 points d‘écart entre les trois premières, Worley 2e à 10 points), Shiffrin a pris le large: avec les 100 points de la victoire elle devance désormais Worley de 81 points et Vlhova de 137 points avec seulement deux courses à disputer.

Shiffrin a notamment profité de la sortie de piste en première manche de l’Italienne Federica Brignone et de l’Allemande Viktoria Rebensburg, puis de la faute de Worley.

- Vlhova rivale N.1 –

L’Américaine, double tenante du titre du gros globe de cristal dont elle est largement en tête cette année, remporte son 12e succès cet hiver au coeur d’une saison qui s’annonce record: seule la Suissesse Vreni Schneider la devance chez les dames avec 14 victoires sur la saison 1988-1989.

Shiffrin, 23 ans, s’annonce comme la grande favorite de plusieurs épreuves des Mondiaux de Are (Suède), dont le super-G féminin (elle en a gagné trois cette saison) qui ouvre mardi le programme de la compétition.

“On veut toutes gagner sans partager, mais il y a des jours où il est bon qu’il n’y ait pas qu’une vainqueure”, a réagi Shiffrin, qui partage la victoire avec Petra Vlhova. “Parfois plusieurs personnes méritent de gagner, on peut être toutes les deux contentes aujourd’hui”.

La Slovaque Petra Vlhova s’est petit à petit imposée comme la rivale N.1 de l’Américaine: meilleur temps de la 2e manche, elle a réussi vendredi à accompagner Shiffrin sur la première marche du podium, devant la Norvégienne Ragnhild Mowinckel.

Vlhova, 23 ans, compte désormais quatre victoires et six deuxième places cette saison et occupe la deuxième place du classement général, loin de Shiffrin (près de 600 points derrière) mais loin devant la Suissesse Wendy Holdener, 3e à plus de 300 points de Vlhova.

Les deux skieuses pourront s’expliquer une dernière fois avant les Mondiaux, samedi sur le slalom, à l’origine leur spécialité. Après cinq victoires de l’Américaine et autant de 2e places de Vlhova, la Slovaque a inversé la tendance en remportant le slalom de Flachau (Autriche) début janvier.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.