Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

XV de France: Brunel a "la conviction qu'on est sur la bonne voie"

XV de France: Brunel a "la conviction qu'on est sur la bonne voie"
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Le sélectionneur du XV de France Jacques Brunel fait part samedi de sa “conviction qu’on est sur la bonne voie” après la nouvelle défaite, concédée face au pays de Galles (24-19) la veille en ouverture du Tournoi des six nations, malgré une avance de seize points à la mi-temps.

“Il va falloir encore une fois se remettre les idées en place, partir avec la conviction qu’on est sur la bonne voie malgré les revers que l’ont peut subir”, a déclaré à la presse Brunel, dont l‘équipe se rend dimanche prochain en Angleterre à l’occasion de la 2e journée.

Vendredi, elle a offert deux essais “gag” au XV du Poireau, pour laisser échapper une victoire qu’elle tenait après une première période séduisante (16-0), puis encore à dix minutes de la fin (19-17). Une infortune qui lui était déjà arrivée dans le Tournoi-2018 (défaite contre l’Irlande 15-13) ou en novembre (revers 29-26 face à l’Afrique du Sud).

“On se dit: + ce n’est pas possible, ça va s’arrêter le truc!+ Car on ne sent pas que les Gallois étaient 10 km au-dessus. Heureusement qu’on a cette impression-là, car elle va nous permettre de rebondir. Ce serait plus difficile si on était convaincus de la supériorité évidente des autres”, a estimé Brunel.

Pour le sélectionneur, il est “impossible de dire que l’accumulation (de défaites, désormais neuf en douze matches depuis son arrivée fin 2017, NDLR) ne pèse pas dans les têtes des joueurs”.

“Mais j’ai senti une équipe rentrée sur le terrain avec de grandes ambitions. Pas inquiète, stressée, qui s’est livrée. Je pense qu’elle est capable de reproduire ça (la première période). Elle va être mise à rude épreuve le week-end prochain”, a-t-il développé.

“Je ne pense pas que ce soit que (une question de) psychologie. C’est également (un problème) d’organisation, de précision, technique. Notre jeu au pied a été moins cohérent (en deuxième période), on a fait deux-trois fautes de main” a ajouté Brunel.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.