DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Cyclo-cross: van der Poel domine les Belges aux Mondiaux

Taille du texte Aa Aa

Mathieu van der Poel, petit-fils de Raymond Poulidor, a mis fin à la suprématie belge aux Mondiaux de cyclo-cross, dimanche, sur le circuit danois de Bogense, où le jeune Néerlandais a enlevé son deuxième titre en élite.

Quatre ans après son premier succès, van der Poel a confirmé sa domination sur la discipline. Il a survolé la course pour battre de 16 secondes le Belge Wout Van Aert, le vainqueur des trois précédentes éditions.

Agé de 24 ans, van der Poel a gagné 26 courses durant la saison hivernale, notamment le championnat d'Europe et six manches de la Coupe du monde, pour se présenter à Bogense dans la position de grand favori.

Cette fois, à l'inverse des derniers Mondiaux, "VDP" n'a laissé aucune chance à la concurrence. Seul en tête dès le 3e des 12 tours du circuit, il a vu revenir au tour suivant Van Aert, qui a commis ensuite une faute et a dû laisser s'échapper le Néerlandais.

Sous un ciel bleu ennuagé et par une température de 3 degrés, Van Aert a payé ses efforts et a failli perdre la deuxième place, synonyme de médaille d'argent, quand il a été rejoint par le champion de Belgique Toon Aerts avant le dernier tour. Avant qu'une chute ne condamne Aerts au bronze, sa première médaille aux Mondiaux à l'âge de 25 ans.

- Huit Belges dans les onze premiers -

Preuve de leur supériorité collective, les huit Belges en lice se sont classés dans les onze premiers. Mais, dans un troublant effet miroir, ils ont connu la même déconvenue que celle survenue la veille aux Néerlandaises (4 aux 5 premières places derrière la... Belge Sanne Cant).

Van der Poel, à l'aise sur le circuit rapide (plus de 27 km/h de moyenne) mais piégeux de Bogense, a signé la septième victoire pour les Pays-Bas. Son père, Adri, figure lui aussi au palmarès des Mondiaux (en 1996) bien qu'il se soit surtout fait connaître par ses résultats dans les classiques durant les années 1980.

Mathieu van der Poel excelle aussi dans les autres disciplines du cyclisme. L'an passé, il a réussi l'exploit de gagner le titre national aux Pays-Bas en cyclo-cross, sur route et en VTT.

S'il prévoit de s'aligner aux JO de Tokyo 2020 en VTT, il entend aussi continuer à prendre ses repères sur la route, sous les couleurs de l'équipe Corendon. Plusieurs courses internationales, à commencer par le Tour de La Provence le 14 février, figurent à son programme (Gand-Wevelgem, Tour des Flandres et Amstel Gold Race principalement).

L'été dernier, sa deuxième place au Championnat d'Europe derrière l'Italien Matteo Trentin en a fourni une nouvelle preuve: Mathieu van der Poel a tout du prodige.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.