DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Mondiaux de ski: Jansrud, le Viking au coeur "Red"

Mondiaux de ski: Jansrud, le Viking au coeur "Red"
Taille du texte Aa Aa

Le Norvégien Kjetil Jansrud, en lice mercredi sur le super-G des Mondiaux de ski alpin d'Are (Suède), nourrit une véritable passion pour le Liverpool FC.

"Je me sens connecté à cette équipe", raconte-t-il à l'AFP en janvier en marge de la mythique étape de Kitzbühel.

Jansrud, vice-champion du monde en titre du super-G et quintuple médaillé olympique (dont un titre en super-G), ne rate pas un match. Lorsque les calendriers de son équipe et des compétitions de ski se télescopent, il s'organise: "Mes coaches m'apportent mon téléphone en bas de la piste dès que j'ai fini ma course pour que je puisse voir le match".

Jansrud se présente comme "skieur alpin et fan de Liverpool, dans le désordre" sur son compte Twitter, où il commente régulièrement les performances du club, comme la qualification pour les 8e de finale de la Ligue des champions en décembre après une victoire sur Naples et une parade décisive du gardien Brésilien des "Reds" en fin de match: "A tous ceux qui ont critiqué le prix d'achat d'Alisson, c'est remboursé".

Cette année, Liverpool est en tête du championnat et rêve de mettre fin à la malédiction qui le club de titre depuis 1990.

Serait-il prêt à troquer un titre de champion du monde, qui manque à son palmarès, pour un championnat en fin de saison?

"Je vais faire une réponse égoïste, je prendrais le titre de champion du monde. Quand quelqu'un raconte ce qu'il est prêt à faire pour le club, je trouve cela irrespectueux pour les gens de Liverpool, qui sont nés et ont grandi là-bas. Même si je suis un grand fan".

- "Romantique" du ballon rond -

Costaud à la barbe fournie et à la voix douce, le Norvégien a longtemps joué au football, milieu gauche, même avec ses coéquipiers, jusqu'à ce qu'une rupture du ligament croisé en 2013 ne le prive de ballon rond.

Jansrud fait partie des "Attacking vikings", l'équipe norvégienne de vitesse, louée pour son niveau de performance et sa cohésion, notamment avec l'immense champion Aksel Lund Svindal.

"Si je devais importer quelque chose du football au ski, ce serait l'esprit d'équipe, on gagne ensemble, on perd ensemble, on travaille ensemble, explique-t-il. En ski nous sommes des solistes mais nous nous améliorons lorsque nous sommes en équipe".

Ce fan de Steven Gerrard et de Fernando Torres se définit volontiers comme un "romantique" du ballon rond: "parce que j'aime profondément le football, regarder des matches des championnats italien, espagnol, français. J'aime juste ce jeu, m'asseoir dans mon canapé un samedi après-midi et apprécier du beau football".

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.