Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

NBA: le cauchemar des Lakers

Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Au lieu d’une fête pour le nouvel exploit de LeBron James, entré dans le cercle très fermé des joueurs ayant marqué plus de 32.000 points en NBA, c’est un véritable cauchemar que les Los Angeles Lakers ont vécu mardi soir en concédant une défaite de 42 points, la plus lourde jamais subie par le “King”, sur le parquet d’Indiana (136-94).

Preuve de l’apathie de ses coéquipiers, James a été le meilleur marqueur (18 points), rebondeur (7) et passeur (9) de son équipe, alors qu’il ne jouait que son deuxième match depuis son retour d’une blessure aux adducteurs.

Car globalement, les Californiens n’ont pas existé face aux Pacers, qui ont aligné leur troisième victoire de suite et sont 4es dans la conférence Est (35 v-19 d).

“En clair, il faut qu’on soit meilleurs”, a lâché le coach de la franchise californienne Luke Walton.

Il a quand même relevé un point positif: son joueur vedette semble avoir laissé derrière lui ses pépins musculaires. En témoigne un “dunk” au deuxième quart-temps: “C‘était bien de voir LeBron décoller et aller dunker, et en quelque sorte faire confiance à son corps”, a commenté Walton.

- Rumeurs /p>

Les Lakers, 10es de la conférence Ouest (27 v-27 d), ont joué dans une ambiance particulière après des rumeurs sur le bouleversement d’effectif qui se préparerait.

Des médias américains ont en effet affirmé qu’ils avaient proposé à La Nouvelle-Orléans pas moins de six joueurs en échange d’Anthony Davis.

Et tandis que la fenêtre de transferts se referme jeudi soir, le public d’Indianapolis s’en est donné à coeur-joie pour chambrer les adversaires sur ce thème: des “LeBron va te transférer! LeBron va te transférer!” ont ainsi perturbé Brandon Ingram qui se concentrait pour tirer un lancer franc.

“Ce sont juste les fans qui font les fans, a commenté James. Si on se laisse perturber, on ne fait pas le bon sport”.

Cinq jours après une victoire pour son retour contre les Los Angeles Clippers (123-120 a.p.), il a confié être “bien” mais pas encore à 100%.

“Je suis en voie de redevenir moi-même”, a-t-il expliqué, alors qu’il est devenu le cinquième joueur de l’histoire de la NBA à dépasser 32.000 points marqués: il en est désormais à 32.008, et peut viser les 32.292 pts de Michael Jordan. Mais depuis ses débuts en NBA en 2003, il n’avait jamais concédé de défaite avec plus de 36 points d‘écart…

Toronto fait le job –

L’autre franchise de Los Angeles a vécu une rude soirée à Charlotte. Menés 88-68 dans le troisième quart-temps, les Clippers ont cependant arraché la victoire sur un panier de Tobias Harris à 4 secondes de la sirène (117-115).

Harris a apporté 34 points et son coéquipier Lou Williams 31 dans l’escarcelle des Clippers qui occupent la 8e place à l’Ouest (30 v-25 d).

Kemba Walker (32 pts) a terminé meilleur marqueur des Hornets, mais c’est Marvin Williams qui a tenté en vain le panier de la victoire au coup de sirène. Charlotte est 7e à l’Est (26 v-27 d).

A Oklahoma City, Paul George a terminé meilleur marqueur (39 pts) et Russell Westbrook a réalisé un 7e triple double d’affilée, le 20e de la saison, avec 16 points, 15 rebonds et 16 passes, lors de la victoire du Thunder face à Orlando (132-122).

Dans la bataille pour la première place de la conférence Est, Toronto (2e, 39 v-16 d) a fait le job en s’imposant à Philadelphie (119-107), alors que Milwaukee (1er, 39 v-13 d) ne jouait pas mardi.

Kawhi Leonard a terminé meilleur marqueur des Raptors avec 24 points, tandis que Serge Ibaka et Kyle Lowry, qui avait manqué le match précédent en raison de douleurs au dos, en ont ajouté 20 chacun.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.