Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Invasion d'ours polaires dans le grand nord russe

Invasion d'ours polaires dans le grand nord russe
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Le réchauffement climatique a des conséquences très concrètes dans l'archipel russe de Nouvelle-Zemble. Situé dans l'arctique, entre les mers de Barents et de Kara, cet archipel où vivent moins de 3 000 habitants doit faire face à une invasion d'ours polaires.

Depuis le mois de décembre, une cinquantaine d’ours blancs, stoppant leur migration vers le nord, ont élu domicile dans l’agglomération de Belouchia Gouba, dans le sud de l'archipel. Et ils perturbent dangereusement la vie quotidienne, entrant dans les immeubles, provoquant la panique parmi les habitants. A tel point que les autorités locales ont déclaré l'état d'urgence.

Aleksandr Gornikh, chef du Service fédéral de surveillance des ressources naturelles dans la région d'Arkhangelsk :

"Des scientifiques de Moscou sont attendus avec leur équipement pour endormir ces ours polaires et ainsi permettre leur évacuation des zones publiques. Il semble que ce soit la meilleure option pour le moment, mais il n'est pas garantie que cela soit efficace."

Les experts affirment que la fonte des glaces a forcé ces impressionnants ours polaires de 800 kilos à chercher leur nourriture ailleurs que sur la banquise. En cause, donc le réchauffement climatique. Au moins 52 plantigrades ont été vus notamment dans les décharges de la ville...