DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Sommet Trump-Kim: un émissaire nord-coréen en route pour Hanoï

Sommet Trump-Kim: un émissaire nord-coréen en route pour Hanoï
Taille du texte Aa Aa

L'émissaire nord-coréen pour les Etats-Unis est arrivé à Pékin mardi, avant un départ probable pour le Vietnam afin de rencontrer son homologue américain avant un second sommet prévu entre Donald Trump et Kim Jong Un, a rapporté l'agence sud-coréenne Yonhap.

Kim Hyok Chol est arrivé dans la capitale chinoise aux alentours de 10H00 (02H00 GMT). Il devrait prendre l'avion pour Hanoï dans le courant de la journée.

Trois jours auparavant, le chef de cabinet de facto de Kim Jong Un, Kim Chang Song, s'était également rendu dans la capitale vietnamienne pour discuter de questions de protocole et de sécurité avec l'équipe américaine avant le sommet prévu les 27 et 28 février.

Au début du mois, Kim Hyok Chol et l'émissaire américain pour la Corée du Nord Stephen Biegun s'étaient déjà rencontrés pendant trois jours à Pyongyang pour discuter de la dénucléarisation.

M. Biegun avait alors déclaré que les discussions avaient été productives, mais qu'il y avait encore du travail à faire avant le nouveau sommet.

"Nous avons un dur travail à faire avec la RPDC" (République populaire démocratique de Corée), avait dit M. Biegun. "Je suis persuadé que si les deux parties restent engagées, nous pouvons faire de réels progrès".

Selon le département d'Etat américain, les deux parties ont évoqué "une dénucléarisation complète, la transformation des relations Etats-Unis/Corée du Nord, et la mise en place d'une paix durable sur la péninsule coréenne".

L'adjoint de M. Biegun, Alex Wong, est déjà dans la capitale vietnamienne pour préparer le sommet.

M. Biegun devrait s'y rendre prochainement pour reprendre son dialogue avec Kim Hyok Chol.

Au cours de leur première rencontre en juin à Singapour, MM. Kim et Trump avaient signé une déclaration vague en faveur de "la dénucléarisation de la péninsule coréenne". Aucun progrès n'a été réalisé depuis, les deux parties s'écharpant sur le sens exact de cet engagement.

Les analystes estiment que la deuxième rencontre devra déboucher sur du concret pour éviter de ressembler à un épisode de téléréalité et raviver la crise nucléaire nord-coréenne.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.