DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ski: Pinturault prend une option après le super-G du combiné de Bansko

Ski: Pinturault prend une option après le super-G du combiné de Bansko
Taille du texte Aa Aa

Le Français Alexis Pinturault a pris une option sur la victoire dans le combiné de Bansko après s'être classé troisième du super-G en première manche, devançant ses principaux concurrents dont Marco Schwarz qui, blessé, ne disputera pas le slalom de cette épreuve de Coupe du monde de ski alpin.

Maillot rouge de la discipline après sa victoire à Wengen, l'Autrichien souffre d'un genou après s'est mal reçu dans la saut final et doit renoncer à prendre le départ dans la deuxième manche, laissant donc filer le Petit globe de cristal.

Tout juste sacré dans la discipline aux Mondiaux d'Are, Pinturault a pour sa part réalisé un excellent parcours sur un tracé très tournant qui a dérouté plusieurs spécialistes de la vitesse.

Il n'accuse que 16/100 de seconde de retard sur le Suisse Mauro Caveziel, premier, et 10/100 sur l'Autrichien Vincent Kriechmayr, deuxième, qui n'apparaissent pas en position de menacer le technicien français dans le slalom.

Pinturault a dans son rétroviseur l'Autrichien Romed Baumann (à 59/100 de lui) et son dauphin slovène à Are, Stefan Hadalin (à 84/100).

Il a creusé l'écart avec le champion du monde de slalom et champion olympique de combiné Marcel Hirscher (à 1 sec 83/100), qui, 20e, bénéficiera toutefois d'une position de départ favorable en seconde manche.

Le Français Victor Muffat-Jandet, deuxième à Wengen et potentiel prétendant au podium à Bansko, échoue au-delà de la 30e place, à 2 sec 79/100 de Caveziel.

Le slalom est programmé à 13H00 (12H00 GMT).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.