DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Bangladesh/détournement: le pirate de l'air présumé abattu

Bangladesh/détournement: le pirate de l'air présumé abattu
Taille du texte Aa Aa

Le pirate de l'air présumé qui a tenté de détourner un appareil de la compagnie Biman Bangladesh à destination de Dubaï a été abattu lors de l'assaut des forces spéciales mené sur l'aéroport de Chittagong, a indiqué un responsable militaire.

Le suspect est présenté comme un citoyen bangladais de 25 ou 26 ans, du nom de "Mahadi". Blessé lors de l'assaut, il est mort peu après son arrestation, a indiqué à la presse un porte-parole de l'Armée, le général Motiur Rahman.

"Il est Bangladais. Nous avons découvert un pistolet sur lui et rien d'autre", a poursuivi le porte-parole.

"Notre commando lui avait demandé de se rendre. Il s'est montré agressif en réponse. Il a été abattu", a poursuivi le général Rahman.

Les 148 passagers et membres d'équipage de l'appareil sont sains et saufs. Ils ont été évacués et un périmètre de sécurité a été établi autour de l'avion, ont indiqué les responsables.

Le Air Vice Marshall Mofid a expliqué qu'il avait maintenu l'attention du suspect en parlant avec lui au téléphone, tandis que les forces spéciales se préparaient à l'assaut.

"Il demandait à parler à notre Premier ministre (Sheikh Hasina)", a précisé l'officier supérieur.

"Nous ne sommes pas encore sûrs s'il s'agissait d'une arme véritable ou d'une arme factice", a encore indiqué le Air Vice Marshall Mofid.

Le chef de l'aviation civile, Nayeem Hasan, avait indiqué un peu plus tôt dans la journée que le pirate présumé assurait disposer d'une bombe.

"A en juger d'après les discussions et le dialogue que nous avons avec lui, il paraît dérangé psychologiquement", avait ajouté Nayeem Hasan.

Un autre porte-parole de l'armée, Abdullah Ibne Zaid, a précisé pour sa part que le pirate présumé disposait d'une arme et d'une bombe placée sur sa poitrine.

L'avion avait quitté Dacca à destination de Dubai et avait atterri à Chittagong dans le sud-est du pays pour prendre d'autres passagers.

Le pirate présumé "a tiré deux coups de feu juste après le décollage" de Dacca, a indiqué un passager à la presse à Chittagong.

L'immense majorité de la population du Bangladesh, 165 millions d'habitants, est musulmane. Une attaque revendiquée par le groupe Etat islamiste avait coûté la vie à 22 personnes, dont 18 étrangers, en 2016 dans un café d Dacca fréquenté par les Occidentaux.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.