DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Euro d'athlétisme: Muir pose la première pierre

Euro d'athlétisme: Muir pose la première pierre
Taille du texte Aa Aa

La Britannique Laura Muir a remporté le 3.000 m de l'Euro d'athlétisme en salle de Glasgow vendredi, 2h30 seulement après s'être qualifiée pour la finale du 1.500 m, qu'elle espère gagner dimanche.

Ecossaise et vétérinaire diplômée de l'Université de Glasgow, Muir a fait chavirer la foule qui n'avait d'yeux que pour elle pendant les 15 tours du 3.000 m (la piste fait 200 m en salle), bouclés en 8 min 30 sec 61.

Longtemps dans la foulée de l'Allemande Konstanze Klosterhalfen (finalement 2e en 8 min 34 sec 06), la petite brune (1,61 m) au tempérament de feu a placé une accélération brutale à 200 m de l'arrivée, provoquant le délire du public.

Une autre Britannique, Melissa Courtney, a décroché la médaille de bronze à près de 8 secondes de sa compatriote.

Un résultat qui confirme la stature de Muir, quasiment la seule européenne à pouvoir concurrencer les Kényanes et les Ethiopiennes en demi-fond.

Deux heures et demie auparavant, elle avait facilement remporté sa série de 1.500 m, lui permettant de se qualifier pour la finale dimanche.

"Je suis très fière d'avoir pu enchaîner deux courses, et contente que la finale du 1500 m soit dimanche, ça me laisse le samedi, a réagi Muir en zone mixte. Mais je me sens encore encore assez fraîche par rapport à ce que j'ai fait."

- Johnson-Thompson en or -

L'Ecossaise remplit ainsi la première partie de son contrat: elle rêve de réussir une nouvelle fois le doublé 3.000 m/1.500 m à l'Euro indoor, deux ans après l'avoir réussi à Belgrade.

"Je le tente seulement parce que je me sens assez forte et suffisamment en forme pour le faire", avait indiqué la native d'Inverness à la BBC avant les championnats. "Je ne viens pas pour réaliser une performance médiocre. Je veux courir et tout éclater. D'autant plus que c'est à Glasgow".

Muir (25 ans) est ainsi la star de ces championnats, elle l'héritière de la grande tradition britannique du demi-fond allant du double champion olympique Lord Sebastian Coe (1980 et 1984 sur 1.500 m) au quadruple champion olympique Sir Mo Farah (doublé 5.000/10.000 m en 2012 et 2016), qui a bifurqué sur marathon.

Le public local a également apprécié la médaille d'or de la Britannique Katarina Johnson-Thompson sur pentathlon: c'est le 2e titre européen en salle pour "KJT", quatre ans après Prague, en l'absence de la championne olympique de l'heptathlon belge Nafissatou Thiam.

Avec 4.983 points, Johnson-Thompson (26 ans), originaire de Liverpool, a devancé sa compatriote Niamh Emerson (19 ans, 4.731 points), championne du monde junior de l'heptathlon, et la Française Solène Ndama (4.723 points).

"Elle rêvait de ces championnats en Grande-Bretagne mais, et c'est un problème de riche, elle rêvait aussi du record du monde (5.013 points de l'Ukrainienne Nataliya Dobrynska)", a expliqué à l'AFP son entraîneur Bertrand Valcin, très satisfait malgré une légère déception pour le saut en longueur de "KJT" (6,53 m).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.