DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Trump assure que les relations avec Kim sont "très bonnes"

Donald Trump et Kim Jong Un à Hanoï
Donald Trump et Kim Jong Un à Hanoï -
@ Copyright :
Saul LOEB
Taille du texte Aa Aa

Le président américain Donald Trump a martelé vendredi que ses relations avec le leader nord-coréen Kim Jong Un étaient "très bonnes", en dépit de l'échec spectaculaire du sommet de Hanoï.

"Heureux d'être de retour du Vietnam, un endroit fantastique", a tweeté M. Trump, rentré jeudi soir à Washington.

"Nous avons eu de véritables négociations sur le fond avec Kim Jong Un: nous savons ce qu'ils veulent et ils savent ce que nous devons avoir", a-t-il ajouté.

"Les relations sont très bonnes, nous verrons bien ce qui va se passer", a-t-il conclu, reprenant une formule qu'il utilise très régulièrement sur le dossier nord-coréen.

Huit mois après leur premier sommet à Singapour, les deux dirigeants ont fait tous deux un long trajet pour un nouveau tête-à-tête consacré à l'épineux dossier de la dénucléarisation de la Corée du Nord. Mais la rencontre a tourné court et ils se sont se séparés sans la déclaration conjointe initialement prévue.

Les deux camps se sont renvoyé la responsabilité de l'échec.

M. Trump a affirmé que Pyongyang avait exigé la levée de toutes les sanctions qui lui sont imposées du fait de ses programmes nucléaire et balistique interdits. Le Nord a assuré qu'il n'avait demandé qu'une levée "partielle" de ces restrictions.

Le sommet de Hanoï fut une "réussite", a cependant affirmé l'agence officielle nord-coréenne KCNA, ajoutant que l'homme fort de Pongyang avait proposé à Donald Trump une nouvelle rencontre.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.