DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Hand: le tenant Montpellier éliminé dès le 1er tour en Ligue des champions

Taille du texte Aa Aa

Le tenant au tapis: en s'inclinant à Skopje 33 à 27 samedi soir, Montpellier a dit adieu à la Ligue des champions dès le 1er tour, une première pour un tenant du titre de la compétition reine du handball européen.

Les joueurs de Patrice Canayer étaient obligés de s'imposer pour se qualifier pour les huitièmes de finale, après un début de campagne européenne catastrophique avec cinq défaites et un match nul pour commencer.

Et la rencontre a tourné à un résumé accéléré en 60 minutes de la saison européenne des Héraultais: un début raté, un retour pour retrouver de l'espoir et puis finalement une défaite pour l'élimination.

Contre le Vardar, vainqueur de la Ligue des champions 2017, les Montpelliérains ont pris le pire départ possible: ils ont encaissé un sévère 5-0 inaugural et ont perdu leur arrière gauche Mohamed Soussi, exclu après moins de deux minutes.

Impuissant en attaque avec un premier but après plus de huit minutes, le MHB a coulé pendant vingt minutes, un écart de niveau déjà mis en lumière la semaine dernière avec la défaite contre Barcelone (36-28).

Les réveils cumulés de Melvyn Richardson, Baptiste Bonnefond et Vid Kavticnik par la suite, ainsi que la bonne rentrée de Nicolas Portner dans les buts, ont permis de limiter la casse à la pause, avec seulement trois buts de retard (16-13).

- Distancés au plan national -

Revenus furtivement à un but (17-16) en début de seconde période, ils n'ont rien pu faire et ont rendu les armes assez rapidement.

La défaite concédée contre les Suédois de Kristianstad (31-30) à domicile fin novembre aura finalement coûté très cher aux Montpelliérains dans la course à l'un des six tickets qualificatifs pour la phase finale.

Montpellier était placé dans une poule très compliquée, avec les quatre derniers vainqueurs de la Ligue des champions: Barcelone (2015), Kielce (2016), Vardar Skopje (2017) et Montpellier (2018).

Un an après le Final Four triomphal et le triplé historique (Montpellier devant Nantes et le Paris SG), il n'y aura donc que deux représentants français dans la phase finale: Nantes en 8es, et le PSG, premier de son groupe et déjà qualifié pour les quarts.

Sur le plan national, les coéquipiers de Valentin Porte sont déjà distancés, avec quatre points de retard sur le PSG, alors qu'ils n'ont plus remporté le titre de champion de France depuis 2012. Ils affronteront le PSG en quarts de finale de la Coupe de France la semaine prochaine et sont en demi-finales de la Coupe de la Ligue.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.