DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Escrime: les fleurettistes français 2es au Caire, les Françaises 3es

Escrime: les fleurettistes français 2es au Caire, les Françaises 3es
Taille du texte Aa Aa

L'équipe de France masculine de fleuret a pris la deuxième place derrière les Etats-Unis de l'étape de Coupe du monde disputée au Caire, alors que les Françaises ont décroché la 3e place en Egypte, dimanche.

Avec Erwann Le Pechoux, Maxime Pauty, Enzo Lefort et Jérémy Cadot, les Français ont éliminé la Russie en quarts de finale (45-42) et l'Italie en demi-finales (45-41). La dernière marche contre les N.1 mondiaux américains était un peu trop haute (45-34).

Ils montent pour la première fois sur le podium cette saison en quatre compétitions, et après avoir notamment manqué les demies des deux dernières épreuves.

En individuel, Le Pechoux avait pris la 2e place samedi, battu en finale par le champion olympique, l'Italien Daniele Garozzo, après avoir sorti le N.1 mondial, l'Américain Race Imboden en huitièmes.

Les Françaises du fleuret Ysaora Thibus, Anita Blaze, Pauline Ranvier et Morgane Patru, qui restaient sur trois succès d'affilée en Coupe du monde, n'ont pris que la 3e place au Caire. Battues en demi-finale par la Russie (45-31), elles se sont imposées contre les Etats-Unis (45-39) pour monter sur un quatrième podium consécutif.

Cette épreuve du Caire était la dernière Coupe du monde de fleuret avant le début de la phase qualificative pour les Jeux olympiques de Tokyo en 2020. Le sommet de la saison se déroulera à Budapest avec les Championnats du monde (15-23 juillet), étape primordiale vers le Japon à l'été 2020.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.