Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Test réussi pour la capsule Dragon de SpaceX dans l'espace

Test réussi pour la capsule Dragon de SpaceX dans l'espace
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Au tout début de la vidéo ci-dessus, la capsule Dragon de SpaceX est à deux mètres de son objectif : s'amarrer à la Station spatiale internationale à plus de 400 km au-dessus de la surface de la Terre.

A son bord, un seul mannequin, nommé Ripley. L'ISS et la capsule Dragon filent alors à plus de 27.000 km/h autour de la Terre.

C'est seulement deux heures plus tard que les trois membres d'équipage de la station ont ouvert la trappe de la capsule pour se glisser à l'intérieur.

Mais ne vous emballez pas, tout ceci n'est qu'une répétition générale en vue de la première mission habitée de la capsule, prévue cette année.

"C'est le premier jour d'une nouvelle ère pour la prochaine génération d'explorateurs de l'espace", a déclaré l'astronaute canadien David Saint-Jacques.

"Ces événements nous rappellent que nous sommes plus semblables que différents, que nous pouvons être unis par une cause qui ne soit pas basée sur la peur, des menaces ou un ennemi commun, mais plutôt sur une mission audacieuse", a ajouté l'astronaute américaine Anne McClain. "Les Hommes existent pour explorer et pour le faire ensemble".

Première pour SpaceX

Jusqu'ici, SpaceX procédait seulement à des ravitaillements.

Ce test visait donc à vérifier la fiabilité du véhicule. Car c'est la première fois que la Nasa confie à des sociétés privées le transport de ses astronautes.

Après SpaceX, le géant américain dirigé par Elon Musk, c'est au tour de Boeing de remporter un contrat pour développer sa propre capsule, Starliner, qui sera testée dans quelques mois.