DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

MotoGP: duel au soleil en 2019 entre Marquez et Lorenzo

MotoGP: duel au soleil en 2019 entre Marquez et Lorenzo
Taille du texte Aa Aa

Honda se présente en grand favori pour la saison de MotoGP 2019 avec ses pilotes Marc Marquez et Jorge Lorenzo mais Yamaha et Ducati sont en embuscade pendant que Suzuki pourrait venir jouer les trouble-fêtes.

Du GP du Qatar le 10 mars à celui de Valence (Espagne) le 17 novembre, les 22 pilotes de la grille vont livrer bataille lors de 19 courses sur leurs motos de 1000cc.

Auréolé d'un 5e titre l'an dernier et vainqueur des trois derniers championnats, Marquez, 26 ans, part encore favori mais avec deux handicaps. Le premier est son épaule gauche, opérée à l'intersaison et qui pourrait l'empêcher d'être au top dès la première course dimanche au Qatar, et le deuxième son nouvel équipier, son compatriote Jorge Lorenzo, 31 ans, arrivé de chez Ducati.

Les deux Espagnols ont remporté huit des dix derniers titres mondiaux dans la catégorie reine: Marquez cinq fois (2013, 2014, 2016, 2017 et 2018) et Lorenzo trois fois (2010, 2012 et 2015). De leurs adversaires encore en selle, seul Valentino Rossi s'immisce parmi eux (2009).

Mais Jorge Lorenzo s'est aussi blessé à l'intersaison, avec une fracture du poignet gauche qui l'a contraint à rater une partie des essais hivernaux.

Ni Marquez, ni Lorenzo ne sont prêts à s'avouer diminués. Lors des derniers essais hivernaux sur le circuit de Losail, qui accueillera le premier GP de la saison, le premier a réalisé le 4e temps à seulement 405/1000 de Maverick Vinales (Yamaha) et le deuxième, le 6e chono, quelques centièmes derrière.

"Ma condition physique est bonne, je me sens prêt pour démarrer la saison", assure Marquez. "Bien sûr, je ne suis pas tout à fait à 100% mais j'ai de nouveau de bonnes sensations".

"Je suis prêt", a lancé, liminaire, Jorge Lorenzo lundi sur Twitter avec une photo de lui en petit garçon et position de combat.

- Yamaha et Ducati à l'affût -

Du côté de chez Yamaha, dont le dernier titre remonte à 2015 avec... Lorenzo, un 3e Espagnol, Maverick Vinales, 24 ans, vise beaucoup mieux que sa 4e place de l'an dernier avec une seule victoire en Australie, son talon d'Achille demeurant un mental réputé fragile.

Son coéquipier, le légendaire Valentino Rossi, est loin d'avoir déjà dit son dernier mot même s'il vient de fêter ses 40 ans. Le septuple champion du monde en catégorie reine reste une menace permanente pour ses adversaires. Sa dernière victoire remonte à 2017 aux Pays-Bas mais sa 3e place au championnat l'an dernier montre sa résilience.

Dix ans après son dernier titre, "Vale" garde une énergie de jeune homme et son demi-frère Luca Marini, lui-même pilote en Moto2, affirme que "Vale doit courir jusqu'à... 46 ans", une allusion à son numéro de course fétiche.

Chez Ducati, le but d'Andrea Dovizioso sera d'enfin monter sur la plus haute marche du podium final après avoir terminé 2e l'an dernier et en 2017. L'Italien de 32 ans entame sa septième saison chez Ducati et a désormais pour l'épauler son compatriote Danilo Petrucci, 28 ans, promu du team client Pramac Racing.

Pour les autres équipes d'usine, Suzuki aligne cette année un duo espagnol avec Alex Rins, 23 ans, déjà là l'an dernier, et Joan Mir, 21 ans, tout frais promu de la catégorie Moto2. L'un et l'autre chercheront à apporter au constructeur japonais sa première victoire depuis 2016. Aprilia a récupéré l'Italien Andrea Iannone qui a quitté Suzuki et fera équipe avec Aleix Espargaro, 29 ans. KTM comptera sur le Français Johann Zarco, 28 ans, et Pol Espargaro, 27 ans, frère cadet d'Aleix.

Tant chez Aprila que chez KTM, les espoirs de podium restent toutefois ténus cette année et le but sera surtout de battre les écuries clientes des grands constructeurs comme LCR Honda, Ducati Pramac, Ducati Avintia, Yamaha SRT et KTM Tech3.

Enfin, la moto électrique va faire son apparition avec des épreuves disputées dans le cadre de cinq des GP européens (Espagne, France, Allemagne, Autriche et Italie) et, parmi les pilotes, une femme, l'Espagnole Maria Herrera, 22 ans, qui a couru plusieurs saisons en Moto3.

La grille de départ de la saison 2019 de MotoGP, qui débutera le 10 mars avec le Grand Prix du Qatar:

Honda: Marc Marquez (ESP) et Jorge Lorenzo (ESP)

Ducati: Andrea Dovizioso (ITA) et Danilo Petrucci (ITA)

Yamaha: Valentino Rossi (ITA) et Maverick Vinales (ESP)

Suzuki: Alex Rins (ESP) et Joan Mir (ESP)

KTM: Johann Zarco (KTM) et Pol Espargaro (ESP)

Aprilia: Andrea Iannone (ITA) et Aleix Espargaro (ESP)

LCR Honda: Takaaki Nakagami (JPN) et Cal Crutchlow (GBR)

Ducati Pramac: Jack Miller (AUS) et Francesco Bagnaia (ITA)

Ducati Avintia: Karel Abraham (CZE) et Tito Rabat (ESP)

Yamaha SRT: Fabio Quartararo (FRA) et Franco Morbidelli (ITA)

KTM Tech3: Miguel Oliveira (POR) et Hafizh Syahrin (MAL)

jld/sg

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.