DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

World Rugby précise les contours de son futur "Championnat des nations"

Taille du texte Aa Aa

World Rugby a précisé mercredi les contours de sa future Ligue mondiale, baptisée "Championnat des nations", qui suscite la controverse: celle-ci démarrerait en 2022 et comprendrait trois divisions avec "un système de promotion-relégation basé sur le mérite qui permette des passerelles pour toutes les nations".

Chaque division serait séparée en deux conférences, l'une européenne, l'autre "monde".

La première division européenne comprendrait, pour démarrer, les équipes du Tournoi des six nations (Angleterre, Irlande, France, pays de Galles, Ecosse et Italie), tandis que l'autre inclurait les quatre nations du Rugby Championship (Nouvelle-Zélande, Australie, Afrique du Sud et Argentine) ainsi que les deux équipes les mieux placées dans le classement World Rugby (actuellement le Japon et les Fidji).

De juillet à novembre, chaque équipe jouerait une fois les onze autres "à domicile ou à l'extérieur", et les deux premiers de chaque conférence disputeraient une phase finale (demi-finales puis finale).

Le dernier de chaque conférence disputerait un barrage d'accession-relégation face au premier de sa conférence de division inférieure (Europe/Europe, Monde/Monde). Ce qui signifierait la fin du Tournoi des six nations sous son format actuel, fermé.

"Le format proposé incluant des compétitions qui ne sont pas disputées sous l'égide de World Rugby (Six nations et Rugby Championship), toutes les fédérations ne sont pas, actuellement, pour un système immédiat de promotion-relégation. Les pourparlers se poursuivent, mais nous demeurons totalement pour un système de passerelles pour tous", souligne World Rugby, qui précise que ce format sera discuté lors de la réunion prévue sur le sujet le 14 mars à Dublin.

"Le Tournoi des six nations, le Rugby Championship et la tournée des Lions britanniques et irlandais (tous les quatre ans, NDLR) seront conservés et protégés comme des joyaux dans le calendrier", ajoute la Fédération internationale.

La Géorgie, la Roumanie, la Russie, l'Espagne, le Portugal et la Belgique composeraient la conférence européenne de deuxième division, alors que les Etats-Unis, les Samoa, l'Uruguay, les Tonga, la Namibie et Hong Kong seraient versés dans la "conférence monde".

Un même système de promotion-relégation serait instauré avec la troisième division, qui comporterait seize équipes par conférences, réparties en quatre poules de quatre.

Ce Championnat des nations ne serait pas disputé en année de Coupe du monde (2023, 2027 etc.) et sous un format raccourci, sans système de promotions et relégations, les années de tournée des Lions britanniques et irlandais (2025, 2029 etc.).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.