DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Mondiaux biathlon: la France rate ses débuts sur le relais mixte

Mondiaux biathlon: la France rate ses débuts sur le relais mixte
Taille du texte Aa Aa

L'équipe de France, avec le retour de Martin Fourcade après six semaines de pause, est totalement passée à côté du relais mixte (8e), première épreuve des Mondiaux de biathlon remportée jeudi par la Norvège.

Le quatuor norvégien (Roeiseland, Eckhoff, J. Boe, Christiansen) a devancé de 13,1 secondes l'Allemagne (Hinz, Herrmann, Peiffer, Doll) et de 1 min 9 sec 6 l'Italie (Vittozzi, Wierer, Hofer, Windisch).

La 8e place constitue une grosse contre-performance pour les Français, champions olympiques en titre de la spécialité (l'an dernier avec Marie Dorin, Anaïs Bescond, Simon Desthieux, Martin Fourcade) et vice-champions du monde en 2017.

Les Bleus (Anaïs Chevalier, Julia Simon, Simon Desthieux, Martin Fourcade) ont très mal démarré ce relais mixte avec trois fautes au tir pour Anaïs Chevalier et cinq pour Julia Simon qui ont définitivement plombé leurs chances. Avec quatre erreurs au total, Simon Desthieux n'a pas été en mesure de relancer la dynamique avant de céder sa place à Martin Fourcade.

Parti en dernier relayeur et en 10e position, le septuple tenant du Gros Globe de cristal n'a pas non plus brillé (3 fautes au tir couché) pour ses retrouvailles avec la compétition après un mois et demi d'arrêt. En difficulté depuis le début de la saison, Fourcade avait fait l'impasse sur les deux étapes de la Coupe du monde en Amérique du Nord en février. Sa dernière apparition remontait au 27 janvier et la mass start d'Anterselva (4e).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.