DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tennis: "Je ne suis pas Superman", assure Federer

Tennis: "Je ne suis pas Superman", assure Federer
Taille du texte Aa Aa

Le Suisse Roger Federer a beau avoir ajouté à son impressionnant palmarès un 100e titre sur le circuit ATP samedi dernier, il ne se considère toujours pas comme un super-héros, a-t-il assuré mercredi en marge du Masters 1000 d'Indian Wells.

"Le problème, c'est que les gens présentent les superstars du sport comme des Superman, comme si nous étions des sur-hommes", a-t-il expliqué lors d'un point-presse.

"Je ne me vois pas comme ça, la perfection n'existe pas, tout le monde a ses défauts, moi aussi", a insisté l'ancien N.1 mondial.

Federer, 37 ans, est devenu samedi en battant le Grec Stefanos Tsitsipas (6-4, 6-4) en finale du tournoi de Dubaï le deuxième joueur de l'histoire, après l'Américain Jimmy Connors, à atteindre le chiffre mythique des 100 tournois gagnés sur le circuit masculin.

"Je n'ai jamais cru que c'était quelque chose que je pourrais faire, j'ai seulement commencé à y penser lors des deux derniers mois quand je suis arrivé à 96 ou 97 victoires", a assuré le joueur aux vingt titres du Grand Chelem.

Il avait décroché son 99e titre en octobre dernier lors de "son" tournoi à domicile à Bâle, mais il était passé à côté de la 100e victoire, à Paris-Bercy (défaite en demi-finales), lors du Masters de Londres (défaite en demi-finales) et à l'Open d'Australie (élimination en 8e de finale).

"C'est bien d'y être parvenu à la première tentative dans une finale, plutôt qu'on entende à chaque tournoi +Est-ce qu'il va y arriver cette fois?", a relevé Federer.

"Tout le monde en aurait eu marre, les autres joueurs en particulier", a souri le maestro suisse.

Federer a assuré que chacun de ses 100 titres avait "une signification particulière" pour lui.

"Certains sont plus importants que d'autres, plus beaux que d'autres, mais ils sont tous spéciaux", a-t-il noté.

Pour son entrée à Indian Wells au 2e tour samedi, le N.4 mondial sera opposé à l'Allemand Peter Gojowczyk (N.85) ou à l'Italien Andreas Seppi (N.47).

Il pourrait ensuite retrouver son grand ami et compatriote Stan Wawrinka.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.