DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Athlétisme: Farah pourrait faire son retour sur piste aux Championnats du monde

Athlétisme: Farah pourrait faire son retour sur piste aux Championnats du monde
Taille du texte Aa Aa

Le fondeur britannique Mo Farah pourrait effectuer un retour surprise pour défendre son titre du 10.000 mètres aux Championnats du monde d'athlétisme en octobre au Qatar, a-t-il laissé entendre vendredi.

Roi incontesté du demi-fond avec quatre titres olympiques (2012 et 2016) et six titres de champion du monde (2011, 2013, 2015, 2017) sur 5000 m et 10.000 m, l'athlète âgé de 35 ans avait mis fin à sa carrière sur piste en 2017 pour se concentrer sur le marathon.

Dimanche, il participera au semi-marathon à Londres, pour se préparer au marathon en avril dans la capitale britannique, et ensuite il pourrait participer aux Championnats du monde à Doha.

"Tout dépendra du résultat à Londres. En voyant mes collègues athlètes qui étaient mes concurrents par le passé, et en regardant les Championnats d'Europe en salle à la télévision, je me disais: +Oh dis-donc! Je veux y retourner+", a déclaré Farah vendredi.

"Le genre d'ambiance qu'a eu Laura Muir (demi-fondeuse britannique, ndlr) me manque. Vous l'avez au marathon de Londres mais la piste me manque vraiment. Représenter mon pays me manque vraiment", a-t-il ajouté.

"Ca c'est juste moi. Si les choses se passent bien et que j'ai une chance de remporter une médaille, j'aimerais bien faire mon retour et courir pour mon pays, mais mon but est de me concentrer sur le marathon. Mon objectif est de gagner Londres un jour", a encore dit Farah.

"Mon objectif est de faire un bon résultat à Londres, mais si ça ne se passe pas bien, alors je ne sais pas", a conclu l'athlète.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.