DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

NBA: Milwaukee se relance, les Lakers n'y croient plus

NBA: Milwaukee se relance, les Lakers n'y croient plus
Taille du texte Aa Aa

La "crise" n'aura duré que deux matches pour Milwaukee qui a corrigé Indiana 117 à 98 jeudi, tandis que les Los Angeles Lakers, distancés dans la course aux play-offs, ont décidé de ménager leur superstar LeBron James.

Après avoir perdu pour la première fois de la saison deux matches de suite, les Bucks ont vite retrouvé leurs bonnes habitudes.

La meilleure équipe de NBA, seule à être déjà qualifiée pour les play-offs, a décroché sa 49e victoire de la saison grâce aux 29 points de Giannis Antetokounmpo et aux 27 points de Khris Middleton.

Elle restait sur deux défaites de suite à l'extérieur, samedi à Salt Lake City face à Utah (115-111) et lundi à Phoenix (114-105).

"Il fallait vite renouer avec la victoire, on a joué ce match comme on a souvent joué cette saison, en commençant par bien défendre et à s'entraider", s'est félicité Antetokounmpo.

Milwaukee caracole en tête de la conférence Est (49 v-16 d) et devance désormais son dauphin Toronto de trois victoires (46 v-19 d).

Pour son premier match à domicile sous son nouveau maillot, le pivot espagnol Pau Gasol, arrivé en fin de semaine dernière de San Antonio, a marqué un point et capté cinq rebonds en onze minutes de jeu.

Indiana, qui a perdu en janvier sur blessure son meneur et meilleur joueur Victor Oladipo, reste 3e (42 v-24 d), mais se retrouve sous la menace de Philadelphie (41 v-24 d).

L'autre rencontre de la soirée entre Portland et Oklahoma City, deux équipes qui affichaient le même bilan (39 v-25 d), a été accrochée au propre comme au figuré.

- 37 points pour Westbrook -

Le pivot de Portland Jusuf Nurkic a failli en venir aux mains avec Russell Westbrook, avant d'être exclu en fin de temps réglementaire après une altercation avec Paul George.

Sans Nurkic, Portland a baissé pavillon en prolongation et s'est incliné 129 à 121. Westbrook a fini la rencontre avec 37 points, Paul George avec 32 points et le Thunder est repassé à la 3e place de la conférence Ouest, devant Houston.

"C'était un match digne des play-offs, c'est une victoire importante à ce moment de la saison", a souligné Westbrook.

Les Lakers ne jouaient pas ce jeudi, mais ils ont confirmé qu'ils ne croyaient plus en leurs chances de participer aux play-offs, en annonçant que le temps de jeu de LeBron James serait réduit jusqu'à la fin de la saison régulière.

"Je vais contrôler son temps de jeu à partir de maintenant", a déclaré l'entraîneur des Lakers, Luke Walton, à la chaîne de télévision ESPN.

Selon le site Yahoo Sports, les dirigeants des Lakers et l'entourage de "King James" sont parvenus à un accord pour que son temps de jeu par match soit désormais limité entre 28 et 32 minutes, contre une moyenne de 35,6 minutes depuis le coup d'envoi de la saison.

James, 34 ans, pourrait également faire l'impasse sur un match, s'il a lieu moins de 24 heures après un premier.

Les Lakers, battus à domicile par Denver mercredi (115-99), ont perdu leurs quatre derniers matches et sont 11es de la conférence Ouest avec un bilan de 30 victoires pour 35 défaites.

Avec 17 matches encore à disputer, ils accusent 6,5 victoires de retard sur la 8e place, la dernière qualificative pour les play-offs, occupée par les Clippers (37 v-29 d).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.