DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Mondiaux de biathlon: Pas de "surprise" et pas de miracle pour Fourcade

Mondiaux de biathlon: Pas de "surprise" et pas de miracle pour Fourcade
Taille du texte Aa Aa

La première sortie de Martin Fourcade sur une course individuelle depuis le 27 janvier n'a pas réellement été une partie de plaisir (6e du sprint des Mondiaux samedi à Ostersund), une contre-performance qui n'a pas vraiment étonné le quintuple champion olympique.

Après un début d'hiver très compliqué, le septuple tenant de la Coupe du monde avait décidé de faire une pause d'un mois et demi pour préparer au mieux les Championnats du monde, sa dernière occasion de sauver sa saison. Mais le miracle n'a pas eu lieu malgré un 10/10 au tir.

"Ce n'est pas une grosse surprise pour moi de ne pas faire la différence sur les skis, a-t-il déclaré. J'ai essayé de faire en sorte d'être présent à 100% sur ces Championnats du monde mais ce serait mentir que de dire que j'avais eu toutes les réponses pour casser la baraque aujourd'hui. J'ambitionne mieux mais je n'ai rien à regretter, j'ai tout donné sur la piste mais mon corps ne donne pas à ma tête la vitesse qu'elle lui demande."

"J'ai vite senti que je n'avais pas la vitesse pour aller chercher la victoire et me battre pour le podium", a-t-il ajouté.

Pour le patron du biathlon français Stéphane Bouthiaux, Fourcade "n'a rien à regretter et a été battu par plus fort que lui", mettant l'accent sur la préparation tronquée de son poulain, perturbée par une grosse angine.

"On n'a jamais été en mesure de mettre en place ce que l'on voulait faire en raison de sa maladie, a-t-il expliqué. Il s'en remet seulement depuis une semaine. L'état physique de Martin lui permettra plus de se réaliser sur l'Individuel (mercredi, ndlr) où il est maître dans la gestion de l'effort avec une intensité inférieure à celle d'un sprint. Il peut vraiment être présent sur cet Individuel."

En attendant, Fourcade (30 ans) mise déjà sur la poursuite de dimanche pour tenter de se relancer.

"Ce sera disputé et cela va niveler les écarts sur les skis, a-t-il indiqué. C'est une course qui s'enchaîne vite avec celle d'aujourd'hui et j'espère que j'aurai à nouveau le même état d'esprit pour aller chercher cette médaille. J'ai envie de me sortir de cette situation."

Mais le Français s'est aussi projeté sur la saison prochaine, comme s'il n'attendait déjà plus grand chose des six dernières courses encore à disputer avant les vacances.

"Mon corps ne répond pas comme je veux et il faudra trouver ce printemps les réponses et la solution pour attaquer l'entraînement avec plus de fraîcheur et de dynamisme", a-t-il lancé.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.