Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Natation: l'AMA fait appel d'une décision de la Fina favorable à Sun

Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

L’Agence mondiale antidopage (AMA) a annoncé mercredi avoir déposer un appel contre une décision de la Fédération internationale de natation (Fina) qui a blanchi le nageur vedette chinois Sun Yang après qu’il eut manqué un contrôle hors compétition.

Un porte-parole de l’AMA, réunie à Lausanne, a déclaré à l’AFP qu’elle “a fait appel auprès du Tribunal arbitral du sport (TAS) dans le cas de Sun Yang” après la décision de la Fina de ne pas donner suite au cas du multiple champion du monde.

Sun, qui avait brillé aux Jeux olympiques de Londres en 2012 avec deux titres (400 m et 1500 m libre) avant un troisième sacre aux JO de Rio en 2016 (200 m libre), aurait détruit des prélèvements effectués (sang et urine) par des agents d’une société suédoise à son domicile dans la province de Zhejiang le 4 septembre 2018 après une dispute avec eux.

Le nageur chinois avait argué que ces agents ne lui auraient pas présenté les autorisations nécessaires, avaient affirmé ses avocats.

Sun, qui avait été suspendu trois mois en 2014 pour avoir fait usage d’un stimulant, n’avait pas été poursuivi par la Fina. Celle-ci n’avait pas retenu de charges contre lui lors de ce contrôle rocambolesque au cours duquel les agents diligentés auraient contrevenu à plusieurs règles en septembre dernier, selon ses avocats.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.