DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ski alpin: Feuz remporte un 2e globe de descente malgré la victoire de Paris

Ski alpin: Feuz remporte un 2e globe de descente malgré la victoire de Paris
Taille du texte Aa Aa

Dominik Paris aura tout tenté, mais c'est bien Beat Feuz, le plus régulier, qui remporte le globe de descente pour la 2e année d'affilée. Le Suisse s'est contenté d'une 6e place lors des finales mercredi à Soldeu (Andorre), alors que Paris a décroché la victoire.

L'Italien est le skieur en forme de la fin de saison: il a remporté mercredi devant le Norvégien Kjetil Jansrud (à 34/100) et l'Autrichien Otmar Striedinger (à 41/100) sa 6e victoire de la saison en Coupe du monde, la 3e de rang après la descente et le super-G de Kvitjfell (Norvège) début mars.

Paris a ainsi remporté quatre descentes cette saison mais c'est bien le Suisse Beat Feuz, plus régulier, qui s'empare du globe avec 540 points, 20 de plus que l'Italien.

Le costaud et potelé Beat Feuz (32 ans), originaire de la vallée de l'Emmental dans le canton de Berne, est monté six fois sur le podium en descente cette saison (une victoire à Beaver Creek en novembre, trois 2e places, deux 3e places).

Il remporte son 2e petit globe après une carrière marquée par les blessures (saison blanche en 2008-2009, rupture partielle d'un tendon d'Achille en 2015) et les coups d'éclat: il avait failli priver l'Autrichien Marcel Hirscher du gros globe de cristal en 2012.

Le champion du monde 2017 de descente et double médaillé olympique 2018 (bronze en descente, argent en super-G) complète ainsi un palmarès copieux, lui qui est monté sur 40 podiums en Coupe du monde (11 victoires).

Alors qu'il n'avait besoin que d'une 12e place, Feuz a terminé 6e à 64/100 de Dominik Paris mercredi.

Avec sa forme actuelle, l'Italien chanteur dans un groupe de heavy metal peut se consoler jeudi en allant chercher le premier globe de sa carrière lors du super-G: il est en tête du classement mais cinq autres skieurs peuvent encore prétendre au trophée (les Autrichiens Vincent Kriechmayr et Matthias Mayer, les Norvégiens Aleksander Aamodt Kilde et Kjetil Jansrud et le Suisse Mauro Caviezel).

Côté français, Matthieu Bailet termine 12e devant Johan Clarey 13e et Adrien Théaux 20e. Les Bleus ne sont montés sur aucun podium de descente cette année en Coupe du monde.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.