DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Top 14: Toulouse régale contre Lyon

Top 14: Toulouse régale contre Lyon
Taille du texte Aa Aa

Porté notamment par ses deux meilleures individualités, Sofiane Guitoune et Cheslin Kolbe, Toulouse, épatant leader du Top 14, a réalisé une nouvelle démonstration offensive devant Lyon (53-21), dimanche en clôture de la 19e journée.

Pour Toulouse (72 points), c'est encore et encore. Les Rouge et noir ont porté avec cette victoire bonifiée leur série d'invincibilité à 13 matches (12 victoires et un nul) et accru leur avance sur le 3e, Castres (18 points, +3). Les demi-finales promises aux deux premiers du classement leur tendent les bras.

La semaine prochaine, les Toulousains iront sans pression à La Rochelle avant le rendez-vous vers lequel tous les esprits sont déjà tournés: le quart de finale de la coupe d'Europe le 31 mars au Racing 92.

Pour les Lyonnais, en revanche, la course à la qualification se complique. Cette deuxième défaite de suite, après celle concédée à domicile contre Castres (23-15), les relègue à la cinquième place, en plein milieu du peloton pour les barrages.

Et dire qu'avant les sept essais toulousains, le Lou était la meilleure défense du Top 14. Mais cette fois, la défense lyonnaise a été dépassée par la vitesse, l'imagination et l'habileté ballon en main des Toulousains.

Un exemple parmi d'autres: l'essai du jeune Lucas Tauzin (39e) qui s'arrache pour aplatir après la percée de Kolbe, et un une-deux de toute beauté du feu follet sud-africain avec Guitoune, auteur de trois essais dans la première demi-heure.

Un vrai rugby champagne qui a été offert au public alors que Toulouse était encore privé de nombreux joueurs, blessés ou en sélection. Mais pas du demi de mêlée Sébastien Bézy, réserviste avec le XV de France en Italie et rentré à la hâte samedi pour pouvoir démarrer le match. Et inscrire un essai (28).

"Avant, le Tournoi était une période difficile pour nous. Et là, l'équipe a pris le dessus sur les individualités. Ça continue de tourner", s'est félicité William Servat, entraîneur des avants toulousains.

Les Lyonnais se sont un peu repris en deuxième période avec notamment un essai de Jonathan Wisnieswski après une chistera de Toby Arnold (46-21, 53e). Mais cette rencontre a mis en exergue leurs faiblesses actuelles.

"J'espère que ce n'est qu'un accident. Je ne veux pas dire de conneries. Ce que j'ai à dire, je le dirai à mes joueurs, pas à vous" (les journalistes), a commenté l'entraîneur principal du LOU, Pierre Mignoni, dans une colère froide.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.