DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Bleus: "On n'a rien laissé" à la Moldavie, selon Deschamps

Bleus: "On n'a rien laissé" à la Moldavie, selon Deschamps
Taille du texte Aa Aa

L'équipe de France n'a "rien laissé à l'adversaire", grâce au pressing des attaquants qui ont alterné conservation du ballon et "coups d'accélérateur", s'est félicité Didier Deschamps après le succès 4-1 en Moldavie.

Q: Qu'avez-vous retenu de la prestation de vos joueurs?

R: "On a fait une première période très accomplie en termes de maîtrise et d'animation offensive, on n'a rien laissé à l'adversaire. Après, ils sont passés à cinq derrière et la seconde période était moins accomplie, parce qu'il y a eu des changements aussi. Le seul bémol, c'est le but qu'on prend à la fin mais ça n'enlève rien à l'animation et au sérieux qu'on a mis".

Q: Qu'avez-vous pensé de la prestation de vos attaquants?

R: "Les trois joueurs offensifs ont marqué donc c'est plutôt une bonne chose. Il y a eu beaucoup de disponibilité, ça a beaucoup permuté mais les compensations ont été faites. A chaque fois qu'il y a eu une perte de balle, on a fait en sorte de ne pas les laisser se réorganiser en effectuant un bon pressing. Ca vient des joueurs offensifs, après, pour eux, le plus important, c'est de marquer. C'est bien pour Antoine, c'est bien pour Olivier, c'est bien pour Kylian aussi, ils sont récompensés. Les attaquants ont besoin de ça donc c'est bien pour eux. Dans leurs enchainements, il y a eu beaucoup de bonnes choses, on a su alterner la conservation et après mettre des coups d'accélérateur, des déviations, des automatismes parce qu'il se connaissent. Mais l'état d'esprit est là aussi et c'est important".

Q: Qu'en est-il des blessures de Kingsley Coman et Lucas Digne? Sont-ils forfait pour la réception de l'Islande lundi?

R: "Hier, Lucas (Digne) a ressenti une gêne à la cuisse, il n'y a pas de lésion mais c'était pas possible de l'utiliser aujourd'hui. Kingsley à l'échauffement a eu un petit problème au dos, ça lui tirait aussi un peu au niveau de la cuisse, il se sentait pas complètement libéré. Je ne suis pas là pour prendre des risques. Ca n'a pas perturbé outre mesure le collectif. J'attends demain pour faire le point. Kingsley, ça me semble moins problématique, Lucas faudra voir. Je prendrai une décision demain".

Propos recueillis en conférence de presse

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.