DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tennis: Andreescu renversante à Miami, Garcia revigorée

Tennis: Andreescu renversante à Miami, Garcia revigorée
Taille du texte Aa Aa

La Canadienne Bianca Andreescu est passée tout près de l'élimination dès le 1er tour du tournoi de Miami jeudi, quatre jours après son sacre à Indian Wells, tandis que la N.1 française Caroline Garcia a fait mordre la poussière à la Bélarusse Victoria Azarenka.

C'est peut-être un heureux présage pour Andreescu. Comme à Indian Wells, son adversaire du 1er tour s'appelait Irina-Camelia Begu et la Roumaine lui a posé à nouveau de nombreux problèmes.

Dans la deuxième manche, Begu a mené 5-1 et s'est offert une balle de match, avant de servir deux fois pour le match.

Mais Andreescu, méconnaissable jusque là, a fini par se réveiller et a enchaîné les points pour s'imposer après deux heures et 32 minutes de jeu en trois sets 4-6, 7-6 (7/2), 6-2.

"Tout était nouveau, le tournoi, l'ambiance, le court, il m'a fallu un peu de temps pour prendre mes marques", a expliqué la Canadienne d'origine roumaine qui a remporté le prestigieux tournoi d'Indian Wells à sa première participation et avec le statut d'invitée, du jamais-vu dans l'histoire du rendez-vous californien.

"C'est comme si j'avais besoin de perdre pour me réveiller, je suis contente de la façon dont j'ai géré cette situation", a-t-elle ajouté.

A 18 ans, la nouvelle sensation du tennis féminin, qui était 152e mondiale début 2019, a en effet montré beaucoup d'aplomb et de sang-froid.

"J'ai énormément confiance en moi en ce moment, si vous avez foi dans votre jeu et dans ce que vous faites à l'entraînement, tout est possible", a assuré la 24e mondiale.

- Paire n'a plus de plaisir -

Sa prochaine adversaire, l'Americaine Sofia Kenin (34e), est la dernière à l'avoir battue, en demi-finale du tournoi d'Acapulco.

"Je n'avais pas produit mon meilleur tennis ce jour-là face à elle, si je continue à jouer comme je joue ces derniers temps, j'espère faire mieux vendredi", a-t-elle insisté.

Alors qu'elle restait sur une élimination d'entrée à Indian Wells, Caroline Garcia s'est rassurée avec un succès de prestige face à Azarenka, ancienne N.1 mondiale et triple lauréate de l'épreuve.

Elle a empoché son billet pour le 3e tour en deux sets (6-3, 6-4) et va pouvoir défier l'Allemande Julia Görges, 15e mondiale.

"Azarenka avait +fait+ demi-finale l'année dernière ici et c'est un tournoi où elle a toujours bien joué. Ca me fait du bien de gagner aujourd'hui", s'est réjoui la Lyonnaise.

"C'est une victoire importante pour la confiance, il y a des choses qui se mettent doucement en place", a-t-elle assuré.

Si Alizé Cornet est venue à bout en deux jours de la Bélarusse Vera Lapko (64e), 7-5, 6-7 (7/9), 6-1, Kristina Mladenovic a encore chuté d'entrée, comme à Indian Wells, face face à la Chinoise Wang Yafan (50e) 6-3, 6-3.

Dans le tableau masculin, c'est passé pour Jérémy Chardy, vainqueur du Chilien Nicolas Jarry (79e), et pour Adrien Mannarino, tombeur du Slovène Aljaz Bedene (69e), mais pas pour Pierre-Hugues Herbert ni pour Benoît Paire.

"Il faut juste à un moment donné que je retrouve le plaisir à être sur le court", a avoué Paire (67e) après sa défaite contre l'Espagnol Feliciano Lopez (94e).

Enfin, Ugo Humbert, 63e mondial à 20 ans, s'est battu pendant plus de deux heures et demie avant de s'avouer vaincu face à l'Américain Mackenzie McDonald (60e) 6-4, 6-7 (4/7), 7-6 (7/4).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.