DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

A La Réunion, les surfeurs reprennent les vagues, malgré les requins

A La Réunion, les surfeurs reprennent les vagues, malgré les requins
Taille du texte Aa Aa

Assise sous sa tente plantée sur la plage, la "vigie requin" observe les surfeurs braver de nouveau les vagues d'eau turquoise de La Réunion, île française de l'océan indien. Une activité relancée par la fédération locale, en dépit du risque d'attaques de squales.

Il n'en fallait pas plus pour rassurer Yves Delapelin Dumont et le pousser à remonter sur la planche, au large de Saint-Gilles-les-Bains, à l'ouest de l'île: "Franchement c'est soulageant, on peut quand même profiter un peu de l'océan grâce à la vigie et surfer sécurisés. Ben voilà, t'y penses pas au requin quoi...", se félicite-t-il en sortant de l'eau.

Pour redonner confiance aux amateurs de glisse comme lui, échaudés par plus de 20 attaques sur l'île depuis 2011, dont 11 mortelles, la ligue réunionnaise de surf a lancé en 2015 un dispositif "vigies requins renforcées", avec caméras sous-marines, drone, deux bateaux, sept plongeurs. Au total, une vingtaine de personnes sécurise cinq jours par semaine le spot ouvert à tous les licenciés.

"On a eu trois alertes l'année dernière", raconte Bastien Cochoneau, apnéiste de la vigie sur le spot de Trois Bassins. Lorsque cela se produit, on "fait sonner l'alerte et les surfeurs (sont) évacués", explique-t-il, casquette vissée sur la tête.

En dehors des licenciés, qui s'en tiennent à des créneaux horaires spécifiques, de nombreux surfeurs et bodyboarders "libres" en profitent pour se rejeter à l'eau.

"Je vais dans des moments où l'eau est propre, (il) y a des petites vagues. Je suis ces règles... Mais voilà la passion est plus forte que tout. Donc je continue à surfer", sourit Alice Lemoigne, longboardeuse professionnelle.

Mais, signe que l'appréhension est encore bien présente, certains surfeurs amateurs comme Marc Montaron regagnent les vagues... appareil électromagnétique attaché à la cheville. Le dispositif est censé repousser le requin.

Un gadget qui "rassure", affirme le surfeur, planche sous l'aisselle. Mais est-ce efficace ? "A voir..."

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.