DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Iran: au moins 18 morts dans des inondations, selon les services de secours

Iran: au moins 18 morts dans des inondations, selon les services de secours
Taille du texte Aa Aa

Au moins 18 personnes sont mortes et 68 ont été blessées en Iran dans des inondations toujours en cours dans de nombreuses provinces, ont indiqué lundi les services de secours du pays.

Ce nouveau bilan provisoire de 18 morts a été communiqué par les services de secours sur leur site internet. Auparavant, un de leurs responsables, Pirhossein Koolivand, avait précisé à la TV d'Etat qu'au moins 11 personnes étaient décédées et 68 blessées dans la seule ville de Chiraz (sud) et qu'une autre avait perdu la vie à Sar-e Pol-e Zahab (province de Kermanshah, ouest).

L'Iran est confronté à des inondations sans précédent dans 25 de ses 31 provinces, selon l'organisation iranienne de gestion des crises.

Elles ont lieu principalement dans l'ouest et le sud-ouest du pays, quelques jours seulement après les inondations qui ont frappé le 19 mars les provinces du Golestan et de Mazandaran, dans le nord-est du pays. Aucun bilan officiel des dommages causés dans ces provinces n'a été communiqué.

Les activités des services de secours sont ralenties par l'absence de nombreux employés en congé, au moment où l'Iran fête le Nouvel an persan.

L'organisation de gestion des crises et le ministère de la Santé, en charge des hôpitaux, ont annulé tous les congés et sont en alerte maximale. Les gouverneurs provinciaux ont eu pour ordre de rester en poste.

Les pluies continueront de tomber jusqu'à mercredi, a prévenu l'organisation météorologique iranienne.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.