DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tennis: une sieste et une victoire pour Kvitova à Miami, Andreescu revient sur terre

Tennis: une sieste et une victoire pour Kvitova à Miami, Andreescu revient sur terre
Taille du texte Aa Aa

La Tchèque Petra Kvitova a fait... une sieste pendant une interruption de deux heures provoquée par la pluie, avant de se qualifier pour les quarts de finale lundi à Miami, où l'impressionnante série de victoires de la Canadienne Bianca Andreescu a pris fin, sur abandon.

Kvitova a battu en 8e de finale la Française Caroline Garcia 6-3, 6-3.

La N.2 mondiale s'est imposée après une heure et 25 minutes de jeu et a nettement dominé Garcia, mais leur duel a duré plus de trois heures en intégrant la pause forcée alors qu'elle menait 5-2 dans le second set.

"J'ai fait une petite sieste, je ne sais pas si cela m'a aidé, mais c'est ce que j'ai fait", a expliqué la finaliste du dernier Open d'Australie.

"Je suis contente d'avoir vite conclu ce match (après l'interruption), car on ne sait jamais ce qui peut se passer après une si longue pause. C'était difficile de rester concentrée", a-t-elle poursuivi.

Kvitova s'est imposée pour la quatrième fois en sept confrontations face à Garcia grâce à ses 26 coups gagnants.

"La différence aujourd'hui, c'est que j'ai très bien commencé le match et que je l'ai +breakée+ sur son premier jeu de service, cela m'a donné beaucoup de confiance et j'ai réussi à la maintenir sous pression", a insisté Kvitova.

En quarts de finale, elle sera opposée à l'Australienne Ashleigh Barty, 11e mondiale, qu'elle a déjà affrontée, et battue, deux fois depuis le début de l'année.

- Andreescu trahie par son épaule droite -

Avec l'élimination de Naomi Osaka dès le 3e tour, Kvitova peut déloger la Japonaise de la première place mondiale si elle remporte le titre samedi.

En atteignant les quarts de finale, comme en 2014, Kvitova, 29 ans, a déjà égalé son meilleur résultat à Miami.

Sa carrière avait été brutalement interrompue fin 2016 lorsqu'elle avait été victime d'une agression au couteau et blessée à la main gauche lors d'un cambriolage.

La Canadienne Bianca Andreescu, qui restait sur une impressionnante série de dix victoires consécutives, a de son côté été contrainte à l'abandon.

La nouvelle sensation du tennis féminin était menée 6-1, 2-0 face à l'Estonienne Anett Kontaveit, quand elle a décidé d'abandonner.

La WTA a précisé par la suite que "le motif de son abandon était une blessure à l'épaule droite".

La Canadienne d'origine roumaine, 24e mondiale, a fait sensation à Indian Wells en remportant son premier titre à 18 ans, avec le statut d'invitée ("wild card"), du jamais vu dans l'histoire du tournoi californien.

Elle avait commencé l'année 2019 au-delà de la 150e place mondiale, mais avait déjà fait parler d'elle en atteignant la finale du tournoi d'Auckland avec des victoires face à l'Américaine Venus Williams et à la Danoise Caroline Wozniacki.

Andreescu a remporté 31 matches cette saison, plus qu'aucune autre joueuse du circuit.

Elle a notamment battu l'Allemande Angelique Kerber, ancienne N.1 mondiale, à deux reprises en une semaine, en finale à Indian Wells (6-4, 3-6, 6-4) et au 3e tour à Miami (6-4, 4-6, 6-1) samedi.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.