DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Angleterre: Manchester United s'effondre à Wolverhampton au pire moment

Angleterre: Manchester United s'effondre à Wolverhampton au pire moment
Taille du texte Aa Aa

Manchester United, à nouveau décevant, a perdu des points précieux dans la course à la Ligue des champions, après sa défaite à Wolverhampton mercredi (2-1), en ouverture de la 33e journée de Premier League.

Au classement, les "Red Devils" n'avancent pas et restent coincés à la cinquième place (61 pts). Pire, ils pourraient voir Tottenham (61 pts aussi) et Chelsea (6e avec 60 pts) s'envoler dès mercredi.

"Spurs" et "Blues", qui ont donc un match en moins, affrontent respectivement Crystal Palace et Brighton.

A Molineux, les hommes d'Ole Gunnar Solskjaer n'ont guère brillé, dans la droite ligne de leurs dernières sorties.

S'ils avaient réussi à tenir leur rang contre Watford durant le week-end (2-1), ils ont cette fois coulé, après avoir été réduit à dix peu avant l'heure de jeu, après le deuxième carton jaune infligé à Young.

Tout avait pourtant bien commencé pour les Red Devils, devant avant même la fin du premier quart d'heure, grâce à une frappe croisée à ras de terre de McTominay (13).

Après le premier but du jeune milieu pour son club formateur, les Mancuniens ont calé, n'étant plus capables, comme contre Watford de développer leur jeu.

Et les "Wolves" ne sont pas septièmes de Premier League pour rien. Un ballon mal négocié par Fred à trente mètres de ses buts a permis au duo magique de Wolverhampton Jota-Hernandez de frapper à nouveau. Le Mexicain a servi le Portugais entre deux défenseurs, pour tromper De Gea de près (25) et inscrire le 23e but du duo cette saison.

Les Red Devils ont ensuite été largement bousculé, pour craquer après l'exclusion de Young (57).

A force de pousser, les Wolves ont fini par décrocher leur deuxième but, sur un ballon glissé par Dendoncker sous Smalling et De Gea (77).

Le promu Fulham a lui été relégué en deuxième division après sa lourde défaite à Watford (4-1), suivant ainsi l'exemple d'Huddersfield durant le week-end.

Avec 16 points de retard sur les premiers non relégables Burnley, Southampton et Brighton, le club londonien ne peut plus se sauver, alors qu'il ne lui reste désormais que 15 points à prendre jusqu'à la fin du championnat.

Promus en Premier League à la fin de la saison dernière, les "Cottagers" s'étaient pourtant beaucoup renforcés durant l'été. Soutenu par son propriétaire américain Shahid Khan, Fulham avait été le troisième club le plus prodigue d'Angleterre (derrière Liverpool et Chelsea) avec plus de 100 millions de livres dépensées durant l'été.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.