DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Italie: La Juventus y est presque

Italie: La Juventus y est presque
Taille du texte Aa Aa

Le championnat d'Italie approche déjà de son premier verdict: la défaite mercredi de Naples sur la pelouse d'Empoli (2-1) ouvre la voie à un nouveau titre de la Juventus Turin dès ce week-end.

. La Juve y est presque

La Juventus, qui a été s'imposer 2-0 mardi à Cagliari, lors d'un match marqué par des cris racistes à l'encontre de Blaise Matuidi et Moise Kean, compte désormais 18 points d'avance sur Naples (2e).

Si l'écart passe à 21 points à l'issue de la 31e journée ce week-end, les Turinois seront officiellement champions. Même si Naples pourrait mathématiquement combler cet écart, les deux victoires de la Juve lors des confrontations directes offriraient en effet le scudetto au club piémontais.

Pour arriver à cette issue, il faut encore que la Juventus batte l'AC Milan samedi, puis que Naples s'incline à domicile contre le Genoa dimanche.

En attendant, les hommes de Carlo Ancelotti ont donné l'impression d'avoir déjà la tête à leur quart de finale d'Europa League face à Arsenal, dont le match aller aura lieu dans huit jours à Londres.

Menés au score après un but de Farias (28e), ils ont réagi en fin de première période avec l'égalisation signée Zielinski d'une frappe superbe.

Mais en deuxième mi-temps, les Toscans sont repassés devant par Di Lorenzo (53e) et ont réussi à maintenir leur avantage.

"C'est une partie jouée un ton en-dessous de la première à la dernière minute. La défaite est méritée", a reconnu Ancelotti.

. Icardi de retour

La brouille est terminée et après presque deux mois loin du terrain, Mauro Icardi a fait son retour avec l'Inter Milan, facile vainqueur sur le terrain du Genoa (4-0).

Sifflé et insulté par les supporters milanais présents à Gênes, l'Argentin a pourtant réussi son match. Après un tir sur le poteau à la 20e minute, il a obtenu et transformé un penalty (2-0, 40e), provoquant au passage l'expulsion de Romero.

En deuxième période, il a aussi donné une passe décisive à Perisic -- pas vraiment son meilleur ami dans le vestiaire à en croire la presse sportive italienne -- sur le but du 3-0.

L'Inter semble donc retrouver un peu de sérénité et, avec ce net succès, l'équipe de Luciano Spalletti consolide sa troisième place.

Les nerazzurri reviennent à sept points de Naples et reprennent quatre longueurs de marge sur l'AC Milan (4e), tenu en échec mardi par l'Udinese (1-1).

. Course de lenteur

Pour cette fameuse quatrième place qualificative pour la Ligue des Champions, la course de lenteur se poursuit. Après le nul du Milan mardi, les deux clubs romains avaient une belle occasion à saisir, et l'ont tous deux manquée.

En grande difficulté actuellement l'AS Rome n'a ainsi pas pu faire mieux qu'un match nul 2-2 face à la Fiorentina.

Après deux défaites d'affilée et face à une équipe qui lui avait infligé un terrible 7-1 en Coupe, la Roma s'en satisfera peut-être, d'autant que les hommes de Claudio Ranieri ont eu le mérite de revenir deux fois au score.

Mais les giallorossi (7e) restent à quatre longueurs du Milan, comme le Torino (8e) vainqueur 2-1 de la Sampdoria Gênes et comme la Lazio Rome (6e), qui a fait pire encore que sa voisine en s'inclinant 1-0 sur la pelouse de la Spal.

Mais la Lazio a un match en retard à jouer dans deux semaines contre l'Udinese.

Avec la réception de Bologne jeudi, c'est l'Atalanta Bergame (5e) qui pourrait au final se rapprocher du Top 4. Avec un succès, l'Atalanta reviendrait à un point de Milan.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.