DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ligue des champions: Lloris-Ederson, maillon faible contre maillon fort ?

Ligue des champions: Lloris-Ederson, maillon faible contre maillon fort ?
Taille du texte Aa Aa

Hugo Lloris, la faille ? La réalité est plus nuancée. Mais le gardien de Tottenham doit éteindre les critiques sur ses boulettes à répétition contre le Manchester City du quasi-infaillible Ederson, mardi en quart de finale aller de Ligue des champions (21h00).

Depuis son dribble manqué sur Mandzukic en finale de la Coupe du monde, entraînant un but du Croate, sans conséquence pour le titre suprême, les pépins se sont accumulés pour l'ancien portier lyonnais.

Sacre digéré, la saison en cours a très mal débuté. Tout a commencé par cette blessure à une cuisse, avec pour conséquence un mois d'arrêt. Il y a ensuite eu cette condamnation par un tribunal londonien à 20 mois de suspension de permis pour conduite en état d'ivresse. Et le calme capitaine des "Spurs" a vu son image écornée.

Et puis, sportivement, il y a les bévues lors de matches à enjeux, notamment en Ligue des champions. En octobre, une sortie inconsidérée contre le Barça a permis aux Catalans de passer devant après seulement deux minutes, pour une soirée de cauchemar (défaite 4-2).

Quelques jours plus tard, il y a eu ce contact avec Lozano et cette exclusion contre le PSV (2-2). Et enfin, plus récemment, il y eu cette tête anodine de Salah, mal repoussée, avec pour conséquence le but de la défaite à Anfield (2-1) le 31 mars.

- Soutien de Pochettino -

Les statistiques ont alors commencé à s'accumuler, certaines sévères, dans la presse britannique.

Depuis 2015, Lloris est le gardien qui a fait le plus d'erreurs ayant mené à un tir ou un but en Premier League: 25 erreurs au total, dont onze buts dont il est directement responsable. Pire peut-être, six de ses onze erreurs ont été commises dans des matches importants, contre des membres du "Big Six".

Sur la même période, il détient tout de même le deuxième meilleur pourcentage d'arrêts (72,77%), derrière seulement David De Gea (73,96%). Un chiffre qui montre que l'ancien Lyonnais reste l'un des meilleurs.

Le Bleu l'a d'ailleurs prouvé avec un huitième de finale retour sensationnel contre Dortmund début mars. Cinq arrêts de classe en première période qui ont permis aux "Spurs" de rester dans le match, pour finalement s'imposer 3-0.

"C'est mon capitaine. C'est l'un des meilleurs gardiens au monde. Il n'y a aucun doute", l'a récemment défendu son entraîneur Mauricio Pochettino. Selon la presse britannique, l'Argentin ne lui cherche toujours pas de successeur, malgré les 32 ans du Français.

- Pep aime Ederson "comme il est" -

Lloris devra en tout cas sortir un grand match contre les "Citizens", lors de la première soirée européenne du nouveau stade flambant neuf des "Spurs".

Les champions d'Angleterre arrivent avec la meilleure attaque de Premier League et la deuxième meilleure défense, notamment grâce aux prestations d'Ederson.

Le Brésilien est considéré comme l'un des meilleurs portiers d'Angleterre. Malgré quelques sorties un peu à l'emporte-pièce, il dispose d'une certaine autorité et un certain goût pour le sacrifice.

Des mains sûres et un bon jeu au pied, une qualité nécessaire dans le football prôné par Pep Guardiola. Ederson réussit 84,31% de ses passes depuis son arrivée à Manchester, 95,43% quand il s'agit de jouer dans sa moitié de terrain.

Si Lloris ne démérite pas dans sa distribution, il n'atteint certainement pas le niveau d'influence d'Ederson (25 ans).

Sa façon de prendre des risques a parfois fait sortir Guardiola de ses gonds, mais le Catalan a récemment rappelé qu'il aimait "Ederson comme il est".

Et le Brésilien le lui rend bien avec déjà deux passes décisives à son compteur cette saison. Un souci de plus pour Lloris...

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.