DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le PSG enfin sacré champion de France ?

Le PSG enfin sacré champion de France ?
Taille du texte Aa Aa

Cette fois c'est la bonne ? Le PSG peut se contenter d'un nul à Lille pour être champion de France dimanche, dans le match au sommet de la 32e journée de L1. A Marseille, un succès est nécessaire pour rester dans la course à l'Europe.

. PSG, pas de loupé cette fois...

Une défaite sur le terrain du Losc obligerait les Parisiens à attendre le déplacement à Nantes mercredi prochain, en match en retard de la 28e journée, pour s'offrir enfin le titre, pour la huitième fois (la 6e fois sous l'ère qatarie).

Un nouveau report du sacre désolerait un peu plus les fans parisiens, déjà meurtris par l'élimination précoce en Ligue des champions et qui ne peuvent espérer qu'un triplé domestique: Trophée des champions, titre en L1, Coupe de France avec une finale le 27 avril contre Rennes.

Un attaquant, s'il joue, sera particulièrement scruté: Eric-Maxim Choupo-Moting, auteur d'un incroyable raté qui a privé un partenaire d'un but tout fait dimanche dernier face à Strasbourg. Les jours qui ont suivi ont été rudes pour le Camerounais, risée des réseaux sociaux et impliqué dans un accident de la circulation, sans gravité, selon la presse.

Au rayon des cracks, Neymar a repris l'entraînement mais viserait surtout la finale de la Coupe de France.

. OM, "le podium, c'est fini"...

Après trois matches consécutifs sans victoire en championnat (défaites à Bordeaux et au Parc des Princes, nul face à Angers), l'OM doit l'emporter samedi au Vélodrome face à Nîmes (10e) pour rester dans la course aux places européennes.

Cinquième de L1 (48 pts), l'OM a encore, sur le papier, une chance mathématique de qualification pour la C1. Mais certains n'y croient plus, à l'image de Florian Thauvin. "Le podium, c'est fini", avait lâché l'ailier droit international après le revers à Bordeaux (2-0) le 7 avril.

Quatrième l'an dernier, l'OM avait raté de justesse la Ligue des Champions. Cette saison, le podium semble à nouveau inaccessible aux Marseillais, mais Garcia veut encore y croire: "Il y a 21 points à prendre, et il faut les prendre", a-t-il rappelé jeudi lors d'une conférence de presse.

Il en faut déjà trois contre Nîmes samedi au Vélodrome, où l'OM devrait compter sur tout son effectif, excepté son attaquant argentin Lucas Ocampos. Pour le remplacer sur le flanc gauche dans son schéma classique en 4-4-2, derrière Mario Balotelli et Valère Germain, Garcia pourrait aligner le jeune Serbe Nemanja Radonjic. "Pour être à 100%, il a besoin d'un but ou d'une passe décisive", a déclaré le manager de l'OM jeudi.

"Super Mario" devrait être sur le terrain même s'il ne s'est pas entraîné normalement cette semaine, à la suite de sa gêne ressentie à Bordeaux dimanche dernier.

. Lutte acharnée pour le maintien

Dans le bas du classement, une lutte acharnée se poursuit. Caen (19e, 23 pts), accueille samedi Angers (12e), tandis que Guingamp, lanterne rouge avec le même nombre de points que les Normands, se déplace à Strasbourg (9e).

Programme de la 32e journée

Vendredi 12 avril:

Dijon - Amiens 0 - 0

Nantes - Lyon 2 - 1

Samedi 13 avril:

(15h00) Marseille - Nîmes

(18h00) Strasbourg - Guingamp

Caen - Angers

Monaco - Reims

Dimanche 14 avril:

(13h00) Montpellier - Toulouse

Rennes - Nice

(15h00) Saint-Etienne - Bordeaux

(19h00) Lille - Paris SG

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.