euronews_icons_loading
Londres sous le coup d'une vaste opération de désobéissance civile en faveur du climat

Malgré les arrestations - près de 300 jusqu'ici -, la détermination des manifestants n'a pas faibli au deuxième jour des blocages organisés dans la capitale britannique par le mouvement écologiste Extinction Rebellion. Né au Royaume-Uni, ce mouvement devenu international a entamé ce lundi une semaine de protestations pour dénoncer l'incurie politique face au changement climatique. Au nombre de ses revendications : la proclamation d'un "état d'urgence climatique et écologique".