DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Athlétisme: le Kényan Kiptum suspendu pour des irrégularités sur son passeport biologique

Le marathonien kényan Abraham Kiptum à Londres le 24 avril 2019
Le marathonien kényan Abraham Kiptum à Londres le 24 avril 2019 -
Tous droits réservés
Ben STANSALL
Taille du texte Aa Aa

Le Kényan Abraham Kiptum, recordman du monde du semi-marathon, a été suspendu à titre provisoire vendredi en raison d'irrégularités sur son passeport biologique, un coup dur pour lui à deux jours du marathon de Londres auquel il devait participer.

"L'AIU confirme la suspension provisoire prononcée à l'encontre du fondeur kényan Abraham Kiptum pour une violation sur son passeport biologique des règles antidopage de la Fédération internationale d'athlétisme", a indiqué l'Unité d'intégrité de l'athlétisme (AIU).

Cela signifie que les données sanguines du coureur de 29 ans ont évolué de manière anormale, signe d'un probable dopage.

Kiptum avait battu le record du monde du semi-marathon en octobre dernier à Valence, en 58 minutes et 18 secondes, détrônant l'Erythréen Zersenay Tadese, qui avait réussi 58 min et 23 sec à Lisbonne en mars 2010.

Le record personnel de Kiptum sur le marathon est à 02 h 05 min 26 sec, un temps réussi à Amsterdam en octobre 2017 qu'il espérait améliorer à Londres dimanche. Mais en raison de sa suspension, il ne pourra pas prendre le départ.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.