DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Espagne: les Femen perturbent le dernier meeting du parti d'extrême droite Vox

Espagne: les Femen perturbent le dernier meeting du parti d'extrême droite Vox
Taille du texte Aa Aa

Le dernier meeting du parti d'extrême droite espagnol Vox a été perturbé vendredi à Madrid par des militantes des Femen, à deux jours des élections législatives, a constaté l'AFP.

Avec le slogan anti-franquiste "No pasarán" ("Ils ne passeront pas") inscrit sur leurs poitrines nues, trois militantes féministes ont réussi à monter sur la scène de la place Colomb de la capitale, avant l'arrivée du leader de Vox, Santiago Abascal, pour son dernier rendez-vous électoral avec ses soutiens.

Les Femen, qui criaient "Ce n'est pas du patriotisme, c'est du fascisme", message également inscrit sur leurs corps, ont été interpellées par la police et emmenées hors de la scène sous les huées des partisans de Vox, en début de soirée.

Encore confidentiel il y a un an, Vox a fait irruption sur la scène politique espagnole en décembre lors d'élections régionales en Andalousie (sud), obtenant près de 11% des voix et 12 sièges au parlement régional.

Vox pourrait entrer en force à la chambre des députés dimanche. Il est crédité d'une trentaine de sièges et d'environ 10% des voix dans les sondages.

Anti-immigration et ultranationaliste, Vox a également marqué la campagne par ses positions virulentes contre le féminisme, rompant un consensus politique en Espagne autour de la loi contre les violences sexistes en affirmant qu'elle "criminalise" les hommes.

La formation populiste, qui compte parmi ses candidats des généraux à la retraite défenseurs du franquisme, s'oppose notamment à l'avortement, au mariage entre personnes du même sexe et à l'euthanasie.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.