Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Sri Lanka: l'EI confirme avoir été visé par l'assaut de la police

Sri Lanka: l'EI confirme avoir été visé par l'assaut de la police
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Le groupe Etat islamique a confirmé avoir été visé par l’assaut de la police du Sri Lanka contre une de ses caches, lors duquel trois jihadistes se sont fait exploser et 13 autres personnes ont péri.

Les forces de l’ordre avaient lancé vendredi soir un raid sur une maison de Kalmunai, une ville de la côte est de l‘île, sur la foi de renseignements la désignant comme une cache de responsables des attentats de Pâques, qui ont fait 253 morts et 500 blessés.

L’agence de propagande de l’EI, Amaq, a indiqué samedi que les trois kamikazes étaient membres de l’organisation.

Ces hommes ont affronté la police “avec des armes automatiques et, après avoir épuisé leurs munitions, ont fait détoner leurs ceintures explosives”, selon elle.

A l’issue de cette opération, qui a donné lieu à plus d’une heure d‘échange de coups de feu, la police avait dénombré 16 morts: outre ces trois kamikazes, trois femmes et six enfants tués par les explosions, trois autres hommes abattus par les forces de l’ordre, et un civil victime de la fusillade.

Les autorités du Sri Lanka, qui ont dû s’excuser d’avoir sous-estimé la menace des jihadistes, ont promis la plus grande fermeté dans la répression.

Kalmunai est une ville peuplée majoritairement de musulmans, dans la province d’origine de l’islamiste Zahran Hashim, soupçonné d’avoir organisé les attaques suicides.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.