Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Donald Trump et les 60 retweets

Donald Trump et les 60 retweets
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Donald Trump n’a pas apprécié le soutien accordé par le syndicat national des pompiers à son rival démocrate Joe Biden. Mercredi, il l’a dit à sa façon sur Twitter.

La présidentielle de 2020 en tête, et dans une volonté apparente de démontrer qu’il bénéficie du soutien sans faille de la classe moyenne, le milliardaire républicain a retweeté une soixantaine de messages de soutien de pompiers en une demi-heure à peine.

Avant cette avalanche de retweets, le président des Etats-Unis avait laissé éclater sa frustration.

“J’ai fait plus pour les pompiers que ces syndicats pompeurs de cotisations ne feront jamais, et je n’ai jamais été payé!”.

Preuve que la candidature de Joe Biden l’inquiète, Donald Trump multiplie depuis plusieurs jours les attaques contre l’ancien vice-président, comme lui septuagénaire.

Homme populaire aux origines modestes, Joe Biden se targue d’avoir gardé le contact avec la base ouvrière du parti démocrate et de pouvoir rivaliser avec le milliardaire républicain dans les régions industrielles où ce dernier a enregistré de très bons scores lors de sa victoire surprise de 2016.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.